Les paysans attendent des actes

  • A
  • A
Les paysans attendent des actes
@ Le salon de l'Agriculture - MaxPPP
Partagez sur :

Le salon de l'Agriculture 2010 ferme ses portes sur une baisse de fréquentation.

Avec 650.000 visiteurs contre 670.000 l'année dernière, le Salon de l'Agriculture, qui fermaient ses portes dimanche soir, a vu sa fréquentation légèrement baissé. Le président du salon, Jean-Luc Poulain, estime que la crise y est pour quelque chose. Il a souligné l'ambiance "grave et tendue" de cette grand'messe annuelle du monde agricole, confronté à la plus grave crise de ces trente dernières années.

L'attente des promesses

Les paysans sont donc désormais dans l'attente que Nicolas Sarkozy traduise ses promesses en actes pour sauver le secteur. Samedi, le président de la République a promis une nouvelle aide financière et "un changement de méthode dans la préparation et la mise en oeuvre des mesures environnementales dans l'agriculture" qui devrait aboutir à un allègement des contraintes pour le secteur. Un message qui a ravi le principal syndicat agricole, la FNSEA, et suscité la colère des Verts.

Mais dans l'ensemble, les syndicats agricoles ont déclaré attendre, au-delà des promesses, des actes. Le Salon a également été l'occasion pour les producteurs laitiers de se faire entendre. 2.000 d'entre eux ont manifesté en début de salon contre le prix trop bas du lait. En prévisiondes élections régionales, les responsables politiques ont été nombreux à se presser dans les allées devant des visiteurs, plus ou moins amusés. Mais à l'applaudimètre, Jacques Chirac, qui a 77 ans effectuait son énième marathon au salon de l'Agriculture, est resté la vedette incontestée.

REAGISSEZ - Vous êtes allé au Salon de l'agriculture ? Racontez-nous.