Les oubliés de l’affaire Bettencourt

  • A
  • A
Les oubliés de l’affaire Bettencourt
Liliane Bettencourt
Partagez sur :

Contrairement à François-Marie Banier, l’ex-comptable et l’ex-majordome restent poursuivis.

Alors que l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, et sa fille se déchirent de nouveau, l’ex-comptable de la famille et l’ancien majordome, Pascal Bonnefoy et Claire Thibout qui sont toujours poursuivis dans le cadre d’une de ces affaires, se disent "consternés".

"L'engagement n'a pas été tenu"

"Mes clients assistent à tout cela en spectateurs consternés", a ainsi expliqué, vendredi à Europe 1, Me Antoine Gillot, leur avocat. Pascal Bonnefoy et Claire Thibout "pensaient que, suite à l’accord entre madame Bettencourt et sa fille [lors de leur réconciliation en 2010, ndlr], les plaintes contre eux seraient retirées. Et ils s’aperçoivent aujourd’hui que c’est un engagement qui n’a pas été tenu, en tous cas du côté de madame Liliane Bettencourt. Car sa fille, elle, a renoncé à sa plainte contre François-Marie Banier, qui se trouve, aujourd’hui à l’abri de toute poursuite", a déploré l’avocat.

Dans la procédure pour abus de faiblesse, lancée par Françoise Meyers-Bettencourt contre François-Marie Banier, l'ex-comptable et l'ancien marjodome décrivaient notamment l'emprise du photographe sur la milliardaire.

"Poursuivis pour atteinte à la vie privée et vols"

"Donc, on se retrouve dans cette situation paradoxale, qui est que monsieur Banier - qui a pu conserver son pactole - n’est pas inquiété. Mais en revanche, mes clients - qui sont de simples témoins dans cette affaire - continuent d’être poursuivis pour de multiples délits : atteinte à la vie privée, vols, subornation de témoins", a insisté Me Gillot.

L'ancien majordome d'André Bettencourt et l'ancienne comptable du couple sont désormais au chômage. Ce sont eux qui avaient lancé le volet politique de l'affaire Bettencourt en diffusant des conversations pirates. Après la réconciliation de Liliane Bettencourt et de sa fille, ils espèrent en avoir eux aussi en fini avec la justice.