Les mauvaises ondes du compteur Linky

  • A
  • A
Les mauvaises ondes du compteur Linky
Les ondes propagées par les compteurs Linky inquiètent l'association Robin des Toits.@ MAXPPP
0 partage

INFO E1 - L’association Robin des Toits interpelle Eric Besson sur les risques potentiels du boîtier.

A peine annoncés, déjà contestés. Les compteurs Linky, qui doivent équiper 35 millions de foyers français à l’horizon 2020, pourraient représenter un risque potentiel pour la santé, affirme Robin des Toits. Selon les informations d’Europe 1, l’association, qui dénonce depuis 2004 les dommages causés par les ondes des téléphones portables notamment via les antennes relais, a envoyé une lettre recommandé au ministre de l’Industrie et de l’Energie, Eric Besson, pour l’avertir du danger présumé du compteur dit "intelligent".

Car les fameux compteurs Linky, qui enverront directement au fournisseur d’électricité les informations sur la consommation d’un ménage, fonctionneront avec le même type d’ondes que celles des téléphones portables. "Le compteur intelligent utilise des radiofréquences qui viennent d’être classées par l’OMS dans la catégorie cancérigène potentielle", assure Etienne Cendrier, porte-parole de Robin des Toits, joint par Europe 1. "Et on s’est rendu compte au Canada et aux Etats-Unis, qu’il y a des gens qui devenaient électrosensibles quand ils étaient soumis au rayonnement des compteurs soi-disant intelligents."

"Obligés de quitter leur maison"

Le militant rappelle les difficultés rencontrées par ces personnes particulièrement sensibles aux ondes. "Ce sont des gens qui deviennent intolérant aux radiofréquences. Si vous êtres allergiques à des cacahuètes ou aux fraises, c’est assez simple, vous cessez de manger des cacahuètes ou des fraises. Mais si vous devenez intolérants aux radiofréquences, qu’est-ce que vous faites ?", s’interroge-t-il. "Les gens qui ne supportent plus les ondes électromagnétiques, ils ont des problèmes avec leur famille, ils ont des problèmes avec leur boulot, dans certains cas ils sont obligés de quitter les villes. On a déjà un retour aux Etats-Unis et au Canada de gens qui ont été obligés de quitter leur maison."

De son côté, ERDF, la filiale d’EDF qui a conçu le compteur, assure avoir respecté la réglementation européenne en matière de fréquence, et récuse tout impact sur la santé des usagers.