Les intempéries font un mort

  • A
  • A
Les intempéries font un mort
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme de 38 ans a été tué par la chute d’un arbre en Côte d’Or.

Une nouvelle fois, les intempéries auront été meurtrières. Un homme de 38 ans a été tué et trois femmes ont été blessées par la chute d'un arbre à la suite de violentes rafales de vent liées aux orages, mercredi après-midi dans un camping de Pontailler-sur-Saône, en Côte-d'Or, ont annoncé les pompiers.

"Un coup de vent apparemment très important a entraîné en fin d'après-midi la chute d'un arbre", venu frapper la victime "qui n'a pas pu être réanimée", a expliqué le commandant Romain Moutard, du service d'incendie et de secours de Côte-d'Or. "On ne connaît pas encore la nationalité de cet homme, et on ne sait pas s'il s'agit d'un vacancier ou d'un membre du personnel" du camping, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, selon les pompiers, trois femmes de 24, 52 et 83 ans ont été blessées, dont une grièvement, par la chute de l'arbre. "Extrêmement choqués", une femme de 39 ans et un enfant de 12 ans ont également été hospitalisés.

Des blessés et des dégâts matériels

Dans les Ardennes, touchées par de fortes précipitations et des rafales de vents de plus de 110 km/heure, huit personnes ont été légèrement blessées dans le secteur de Sedan et prises en charge par les services de secours.

Sur l'ensemble du département, 20.000 foyers ont été privés d'électricité au plus fort de l'orage. 5.000 foyers étaient toujours sans électricité en début de soirée et le rétablissement total de la situation pourrait être effectué progressivement jusque jeudi après-midi.

Dans le Nord, quatre personnes ont été évacuées à Maubeuge d'une maison à proximité d'un affaissement de chaussée et une personne a été secourue dans sa voiture, selon la préfecture de Lille. Dans le Pas-de-Calais, une usine Seveso a subi une coupure de courant en raison des orages, qui a entraîné des émanations de gaz pendant deux heures durant la nuit de mercredi à jeudi. Selon la prefecture, tout risque est écarté, même si un riverain incommodé a du être hospitalisé.

A Hautmont, un couple a été légèrement blessé en glissant sur la chaussée. Les deux habitants, âgés d'une soixantaine d'années, avaient déjà été sinistrés par la tornade d'août 2008. Pour le maire de la ville, Joël Wilmotte, ces nouvelles intempéries c'est "un retour d'événement assez effrayant" et "a ravivé des souffrances au niveau de la population".

A Paris, les violentes pluies orageuses ont perturbé le trafic aérien et RER mercredi après-midi. Le trafic de l'aéroport parisien Roissy-Charles-de Gaulle a été interrompu durant une heure de 14h30 à 15h30. Une vingtaine de vols ont été détournés vers Lille, Lyon, Bruxelles. A l'aéroport d'Orly, onze vols ont été déroutés dans l'après-midi.

En Lorraine, les orages ont été localement violents à partir de 16h00, avec des rafales supérieures à 100 km/h. A Tucquegnieux, un village situé entre Metz et Longwy, la toiture d'une école s'est envolée.