Les hommes se mettent au régime

  • A
  • A
Les hommes se mettent au régime
L'étude NutriNet-Santé révèle jeudi que plus d'un homme sur deux veut perdre du poids.@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon l'étude NutriNet, plus d'un homme sur deux veut perdre du poids. Surtout à partir de trente ans.

Un homme sur deux aimerait perdre du poids. C'est en tout cas ce que révèle l'étude NutriNet-Santé publiée jeudi. Une enquête menée par des chercheurs en nutrition auprès de quelque 105.771 Français qui ont répondu à des questionnaires sur Internet.

"L'étude NutiNet-Santé", coordonnée par l'Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle et dirigée par le Professeur Serge Hercberg a été lancée le 11 mai 2009. Son objectif : suivre sur cinq années les comportements alimentaires et les "relations nutrition-santé" de 500.000 "Nutrinautes". Ces volontaires sont des internautes de plus de 18 ans acceptant de répondre chaque année à un questionnaire en ligne sur leur alimentation. A ce jour, le site a recruté quelque 223.000 internautes.

A cause du regard des autres

Les résultats des analyses des questionnaires sont formels : 52% des hommes souhaiteraient perdre du poids, contre 70% des femmes. Plus surprenant encore : même chez les "sujets de poids normal", 27% des hommes disent vouloir se délester de quelques kilos.

Les hommes semblent donc plus que jamais soucieux de leur image, quitte à y travailler. L'étude montre en effet que 39% des hommes qui souhaitent maigrir ont déjà fait au moins un régime dans leur vie. Plus surprenant : un sous-échantillon de 18.188 Nutrinautes semble mettre en lumière le caractère incontournable de cette pratique puisque 14% des hommes auraient déjà suivi plus de cinq régimes.

Le cap de la trentaine

Une résolution qui s'avère fréquente chez les jeunes hommes à partir de 30 ans, un âge où le corps commence à stocker les graisses plus facilement, comme le confirme Charles Eric au micro d'Europe 1. S'il ne cherche pas "un ventre ultra-plat", ce trentenaire souhaiterait juste "supprimer la petite bosse qui apparaît sous la chemise ample". Pour lui, le déclic a été le regard des autres. "Depuis quelques temps, les collègues et les amis me font remarquer que je commençais à avoir de la bedaine. C'est agaçant", confie-t-il.

Du coup, depuis plusieurs mois, il évite de manger de la viande et des féculents le soir. Un régime "restrictif" dont les hommes seraient adeptes, comme l'analyse le professeur Hercberg, au micro d'Europe 1.

"Par rapport aux femmes qui ont plus tendance à aller vers des régimes avec des méthodes définies, des livres, ou des sites Internet, les hommes vont fabriquer leur propre régime en supprimant soit un aliment soit le gras, le sucre, les féculents ou en prenant des substituts de repas", explique-t-il. 

Une pratique qui semble vouée à l'échec puisque plus de 2/3 des Nutrinautes ayant suivi plusieurs régimes de ce type reconnaissent leur inefficacité sur le long terme. Finalement, pour maigrir, la meilleure recette reste la modération : manger équilibré, juste à sa faim, et faire du sport.