Les gendarmes testent le nouveau radar

  • A
  • A
Les gendarmes testent le nouveau radar
De nouveaux radars, pouvant être embarqués à bord des voitures de gendarmerie et de police, sont actuellement testés.@ REUTERS
Partagez sur :

Il leur permet de repérer les excès de vitesse tout en circulant au milieu du trafic.

Des radars embarqués dans des véhicules de police, capables de repérer en mouvement des excès de vitesse, sont actuellement testés par les policiers des Yvelines et les gendarmes de l'Oise, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Deux mois de test sans contravention

Tout dépassement des vitesses autorisées qu'ils pourraient détecter ne donnera toutefois pas lieu à verbalisation durant la période de test, ont précisé une source policière et la gendarmerie. Cette période d'essai devrait être "de deux mois", a précisé une source policière.

Les policiers seront chargés des tests en zone urbaine, pendant que les gendarmes le seront sur les routes de campagne, a-t-on précisé. On ne sait pas encore s’ils pourront être également installés sur des motos, comme cela avait été évoqué en mars dernier.

Un radar nouvelle génération promis en mars

Le 21 mars, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait annoncé aux associations de lutte contre la violence routière que policiers et gendarmes seraient prochainement dotés de ce "radar de nouvelle génération permettant de contrôler les automobilistes dans le flux de la circulation depuis un véhicule en mouvement".

Ces radars pourront détecter des excès de vitesse de véhicules doublant les voitures banalisées des forces de l'ordre, sans que celles-ci doivent être à l'arrêt, comme c'est le cas actuellement. Cela rendra donc plus difficile leur détection par les automobilistes.

Un appel d'offres pour la fourniture de ces appareils est paru le 17 mars au Bulletin officiel des Annonces des Marchés publics. Les fabricants avaient jusqu'au 26 avril pour soumettre leur offre. Deux modèles, qui viennent d'être reçus, sont actuellement testés, ont précisé les sources.