Les gendarmes invités à moins rouler

  • A
  • A
Les gendarmes invités à moins rouler
@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour réduire leur budget, les gendarmes de la Vienne vont privilégier le VTT ou la marche à pied.

Chez les gendarmes aussi, la rigueur se fait sentir. Soumis aux restrictions budgétaires comme tous les services publics, les gendarmes de la Vienne ont reçu une note de service les invitant à faire des économies sur le carburant.

Dans cette note, révélée samedi par le Courrier de l'Ouest et consultée par l'AFP, leur supérieur hiérarchique, le colonel Christophe Jeanjean invite ses troupes à rentabiliser chaque déplacement et rationaliser les kilomètres parcourus". En clair, pas question de dépenser de l'essence inutilement.

VTT, marche à pied et covoiturage

Dans leurs missions quotidiennes, la note de service recommande "d'accroître les services à pied et/ou en VTT", et de "limiter les kilométrages lors de services de police de la route".

Au chapitre "liaisons", le colonel demande à ses gendarmes "d'anticiper" les visites médicales, afin que le déplacement concerne "plusieurs militaires". "Le covoiturage est toujours recherché", peu-on lire dans la note de service. Pour les transferts de détenus, les gendarmes sont invités à "privilégier le train chaque fois que possible".

Au total, dans le cadre d'une "analyse  rigoureuse", "les unités rendront compte pour le 1er de chaque mois (...), par véhicule, du volume de carburant consommé et des kilomètres parcourus".