Les Français soutiennent les magistrats

  • A
  • A
Les Français soutiennent les magistrats
Les magistrats descendront jeudi dans la rue pour réclamer davantage de moyens.@ REUTERS
Partagez sur :

Les magistrats, qui entendent descendre dans la rue jeudi, sont soutenus par 65% des Français.

La majorité des Français les soutiennent. Les magistrats, qui ont entamé jeudi dernier un mouvement de protestation consécutif à des propos tenus par Nicolas Sarkozy sur l’affaire Tony Meilhon, sont soutenus par 65% des Français, selon un sondage BVA pour 20 Minutes diffusé mercredi. Seuls 34% des sondés jugent injustifiée la fronde du monde judiciaire, qui doit se mobiliser dans son ensemble jeudi.

Ce sondage ne laisse pas transparaître de fortes disparités entre classes sociales. Ainsi, 73% des catégories sociales supérieures (CSP+) soutiennent le mouvement, mais aussi 66% des autres catégories sociales (CSP-).

En termes d'opinions politiques, en revanche, le fossé est large : les sympathisants de gauche soutiennent à 90% le mouvement, et ceux de droite à 31%.

Le gouvernement intangible face aux robes noires

En prise avec cette "lame de fond", le gouvernement se veut très ferme. Le ministre de la Justice, Michel Mercier, a lui tenté de temporiser. Avant la mobilisation de jeudi, il a appelé les juges "à la retenue". Même s’il "comprend les difficultés" de la profession, le ministre a estimé qu'elle n’avait pas choisi "la façon la plus efficace" de faire entendre ses revendications.

En tout état de cause, une semaine de mobilisation n’aura ainsi pas suffi à décourager les magistrats, qui entendent se rassembler jeudi à Nantes et dans des dizaines de villes en France, pour réclamer davantage de reconnaissance et de moyens. Mercredi déjà, la quasi-totalité des tribunaux et cours d’appel, soit 170 sur 195, ont décidé de renvoyer les audiences non urgentes. Un mouvement de colère sans précédent dans la magistrature, du moins depuis le XVIIIe siècle.