Les Français sont (plutôt) satisfaits de la vie

  • A
  • A
Les Français sont (plutôt) satisfaits de la vie
Le plaisir de vivre augmente systématiquement avec le niveau de vie, note l’Insee.@ MAXPPP
Partagez sur :

7,3/10 : c’est la note qu’ils donnent à leur niveau de bonheur, selon une étude de l’Insee.

Râleurs mais satisfaits. Les Français évaluent leur satisfaction dans la vie à 7,3 en moyenne, sur une échelle de 0 à 10. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Insee publiée mercredi.

Les plus riches ont une plus grande satisfaction

Le plaisir de vivre augmente systématiquement avec le niveau de vie, note l’Institut. Il passe de 6 en moyenne pour les plus modestes à 7,8 en moyenne pour les plus riches. Pour autant, la satisfaction de vie des Français très aisés retombe plus ils ont un revenu élevé. Avec la hausse du niveau de vie, le lien entre les revenus et le plaisir s’atténuerait, affirme l’Insee.

Quant au diplôme, il contribue indirectement à un niveau de qualité de vie élevé, explique l’étude. Puisqu’il permet d’obtenir un meilleur revenu, un meilleur statut ou encore des meilleures conditions de vie matérielles.

Moins heureux entre 45 et 59 ans

La satisfaction dans la vie varie également en fonction de l’âge. Ainsi les plus heureux sont les moins de 25 ans, selon l’enquête de l’Insee. La courbe de joie de vivre baisse fortement à 40 ans pour atteindre un plus bas en comparaison des autres moyennes d’âges entre 45 et 59 ans (7,1/10). Elle remonte ensuite jusqu’à 70 ans.

Il n’existe toutefois pas de rapport direct en ce qui concerne la satisfaction dans la vie entre les moyens financiers et l’âge, note l’institut. Ainsi, alors que le niveau de vie maximal est généralement situé à 60 ans lorsque les enfants sont partis et à l’approche de la retraite, le niveau de bonheur maximal atteint un pic après 60 ans.

Mieux dans sa tête à la campagne

Où vaut-il mieux vivre pour être heureux ? A en croire l’enquête de l’Insee, la réponse est la campagne. Les personnes vivant dans des communes rurales se disent satisfaites dans la vie à un niveau de 7,4 sur 10. Ceux qui vivent dans les grandes villes affichent 7,1. A Paris, le taux de satisfaction est intermédiaire, du fait de sa population plus jeune.

La santé et le travail ont une influence

Les conditions de vie matérielles, la santé et le travail sont les trois facteurs qui influencent le plus la satisfaction dans la vie personnelle. Les contraintes budgétaires comme la difficulté de faire face aux contraintes de la vie courante, les restrictions de consommation, les retards de paiement pour l’électricité par exemple ou encore les difficultés de logement font partie des difficultés matérielles qui tendent à diminuer satisfaction dans la vie des français.

Conséquence : plus un ménage déclare de difficultés matérielle, moins il est satisfait. L’Insee assure qu’une famille qui n’en a aucune a un taux de satisfaction de 7,9. Par contre, un ménage qui fait face à au moins cinq privations voit son taux de satisfaction tomber à 7. Et de noter qu’au-delà de huit difficultés de ce type dans la vie, le bien-être ressenti tombe à 5,1 sur 10.