Les Français prennent (toujours) trop d'antibiotiques
Les Français consomment encore beaucoup d'antibiotiques. © MAXPPP

La tendance repart à la hausse : depuis cinq ans, la consommation a augmenté de 3%.

L’ÉTUDE. Les antibiotiques sont encore trop consommés en France, selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) mis en ligne lundi soir. Les Français consomment certes 10% d'antibiotiques de moins qu'en 2000, notamment grâce aux efforts de communication publique axés sur la dangerosité d'augmenter la résistance des bactéries. Mais la tendance repart à la hausse : depuis cinq ans,  la consommation a augmenté de 3%.

Le classement. "La France se situe à un niveau de consommation d’antibiotiques nettement supérieur à la moyenne européenne, même si elle n’est plus le premier consommateur en Europe comme au début des années 2000", commente l'institution. En effet, les Français sont désormais dépassés par les Belges, les Luxembourgeois et les Grecs.

Le risque. Selon l'étude, 70 % des prescriptions d’antibiotiques en ville sont réalisées par un médecin généraliste et les femmes représentent 57,3 % des patients. "Le développement des résistances aux antibiotiques est d’autant plus préoccupant que le nombre de substances actives disponibles diminue (- 29 entre 2000 et 2012) et que la recherche sur de nouveaux antibiotiques s’est considérablement ralentie", prévient l'ANSM.