Les Français ou la tentation du repli

  • A
  • A
Les Français ou la tentation du repli
@ MAX PPP
Partagez sur :

SONDAGE - Pessimistes, les Français disent vouloir plus d'autorité et se protéger de "l'étranger".

La France  va mal et le pire est à venir. C'est du moins ce que pense une majorité de Français selon une enquête de l'institut d'Ipsos parue dans Le Mondedaté de vendredi. Chômage, pouvoir d'achat, immigration, mondialisation ou encore environnement : "les Français - du moins la grande majorité d'entre eux - semblent avoir peur de tout", commente l'historien Michel Winock dans le quotidien.  Et lorsque les sondés se prononcent sur les "moyens de redressement", "ils répondent : redressement de l'autorité et repli sur le pré carré". Voici les principales conclusions de cette étude.

C'était mieux avant. Pour 90% des Français, la puissance économique de notre pays a décliné depuis dix ans. Le rayonnement culturel de la France a, lui aussi, reculé, selon 63% des sondés. Quant à l'avenir, ce n'est guère plus rassurant : dans les deux domaines, "le déclin est inéluctable" pour un Français sur deux.

Les élites, tous pourris ? La critique est particulièrement sévère envers les hommes et femmes politiques : pour 82% des Français, ils "agissent principalement pour leurs intérêts personnels" et pour 62%, "la plupart" d'entre eux "sont corrompus". De manière générale, une nette majorité de la population (72%) pense que "le système démocratique fonctionne plutôt mal en France". Le jugement porté sur les médias n'est pas plus tendre : près des trois quarts des Français estiment que les journalistes sont "coupés des réalités et ne parlent pas des vrais problèmes des Français" et qu'ils "ne sont pas indépendants".

>> Dans son édito, Caroline Roux souligne le paradoxe d'une France où "tout ce qui vient d'en haut est suspect" :

La tentation autoritaire. A-t-on "besoin d'un vrai chef en France pour remettre de l'ordre" ? Oui, répond une écrasante majorité des Français (87%), dont 98% des sympathisants UMP et 97% de ceux du FN. L'autorité est même une valeur "trop souvent critiquée aujourd'hui" pour une proportion similaire de personnes interrogées (86%).

Le repli franco-français. Autre tentation : se fermer aux autres. L'immigration reste en effet source d'inquiétude pour une majorité de Français : 70% estiment qu'il y a trop d'étrangers en France et 62% disent ne plus se sentir chez eux comme avant. Quant à la mondialisation, elle est perçue comme une "menace" pour 61% des Français. Notre pays devrait même "se protéger davantage du monde d'aujourd'hui" pour une majorité des sondés (58%). Et pour renforcer les pouvoirs de décision de la France, 65% des Français estiment qu'il faut être prêt à réduire ceux de l'Union européenne.

   Baromètre nouvelles fractures_def.pdf by