Les Français moins prudents au volant

  • A
  • A
Les Français moins prudents au volant
Les conducteurs français sont de moins en moins conscients des dangers de la route.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les mauvais chiffres de la sécurité routière le confirment, les conducteurs se relâchent.

Un clignotant oublié, un passage à l'orange ou un petit SMS écrit en conduisant... Les petites infractions routières sont de retour. D'après le baromètre AXA Prévention, les Français relâchent leur attitude au volant.

Un feu orange moins respecté que le rouge

C'est en ville que la plupart des infractions au code de la route sont commises. Les conducteurs sont de moins en moins conscients des dangers. Luis, un chauffeur-livreur, sillonne les rues parisiennes huit heures par jour. Et s'il ne passe jamais au feu rouge, il a moins de scrupules avec l'orange.

Le téléphone est devenu l'un des pires ennemis de la bonne conduite. Un conducteur sur trois confesse lire ou écrire des SMS au volant. David, jeune trentenaire, ne peut s'empêcher de tripoter son smartphone au moindre "bip". "On est curieux, on veut savoir qui nous a laissé un message", explique-t-il.

Des vitesses en ville bien supérieures à 50

Autre infraction de plus en courante : la vitesse. Notamment parmi les conducteurs de deux roues. Nicolas reconnaît dépasser très souvent les limites. Sur son scooter, il va même jusqu'à "80 ou 90 km/h sur les quais de Seine". "Si on prend un scooter, c'est pour gagner du temps", justifie-t-il.

Et parmi les autres fautes du quotidien, l'oubli du clignotant est en forte progression. C'est le cas pour un conducteur sur deux.