Les Français boudent les fruits et légumes

  • A
  • A
Les Français boudent les fruits et légumes
Le gouvernement recommande de manger cinq fruits et légumes par jour.
Partagez sur :

Seuls 27% des Français mangent les cinq fruits et légumes recommandés chaque jour.

Leurs vertus sont bien connues. Les Français sont pourtant encore loin de suivre les recommandations du Programme nutrition santé du gouvernement, qui préconise de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. D’après une étude de l’organisme de recherche Crédoc, diffusée mardi, ils ne sont que 27% à ne pas suivre ce conseil. Et 91% des 3-14 ans ne mangent pas ces cinq portions.

Pourtant, souligne le nutritionniste Arnaud Cocaul, "les fruits sont l’un de nos meilleurs atouts santé". Leur consommation quotidienne "permet d’être en forme, d’éviter les carences alimentaires et surtout de prévenir certaines maladies comme le cancer ou les maladie cardiovasculaires", assure-t-il.

A en croire les résultats de l’étude du Crédoc, "il y a un effet générationnel assez fort dans la consommation" de fruits et légumes. Les meilleurs élèves sont les seniors : les plus fortes consommations sont observées chez ceux qui sont nés avant 1946. Une question d’habitudes alimentaires, les seniors ayant ainsi tendance à finir systématiquement leur repas par un fruit.

"Trouver des formes ludiques"

Les enfants, eux, se mettent en général à en manger plus tard. Mais autant les inciter dès le plus jeune âge à manger des fruits et des légumes. Patrick Serog, nutritionniste, a confié quelques "trucs" à Europe 1. "On ne les force pas, on leur présente, on essaie de leur trouver des formes ludiques". Côté fruits, les clémentines, faciles à manger, ont la cote auprès des enfants, tout comme certains fruits exotiques comme l’ananas ou la mangue.

Et pour les légumes, Patrick Serog conseille de les présenter "régulièrement, mais en gratin", ou encore de "les mélanger avec de la viande". "Après une quinzaine de présentations d’aliments en leur demandant juste de goûter, peu à peu, ils apprécient", soutient-il. Autre astuce : demander aux enfants de mettre une note à ce qu’ils mangent. "Et voir qu’avec le temps, ils arrivent à évoluer un petit peu dans leur goût", assure le nutritionniste, optimiste.