Les femmes mettent leur cœur en danger

  • A
  • A
Les femmes mettent leur cœur en danger
Les femmes risquent des maladies cardiovasculaires de plus en plus jeunes en raison de l'association de la pilule contraceptive et du tabac.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’association tabac-pilule augmente le risque d’infarctus précoces chez les jeunes.

Les infarctus touchent les femmes de plus en plus jeunes. A l’occasion de leur congrès européen qui se tient jusqu’au 31 août à Paris, les cardiologues tirent la sonnette d’alarme. Alors que les maladies cardiovasculaires apparaissaient autour de la ménopause, aujourd’hui les femmes jeunes risquent de développer des infarctus du myocarde beaucoup plus fréquemment. Et ce, alors que ces pathologies sont la première cause de mortalité chez les femmes.

Le tabac, clairement montré du doigt

Ainsi, a observé le professeur Nicolas Danchin, cardiologue à l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris et interrogé par Europe 1, "ce qui est nouveau, c’est que l’on a affaire beaucoup plus souvent, parmi les femmes qui font un infarctus, à des femmes jeunes". La proportion de femmes victimes d’un infarctus avant 50 ans est ainsi passée de 3,7% en 1995 à 11,2% dix ans plus tard. Aujourd’hui, elle se situe autour des 11,6%.

La raison ? "Le facteur, qui paraît de loin le plus important, est le tabagisme. Ainsi 85% des femmes qui font un infarctus sont des fumeuses", note le cardiologue.

Mais si les spécialistes mettent en cause la cigarette, c’est particulièrement son association avec la pilule contraceptive qui est déplorée. "Cette conjonction multiplie par vingt le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. La pilule seule n’est pas dangereuse, c’est l’association avec le tabac qui est inconsciente", note le professeur Bertrand, cardiologue au CHU de Lille dans La Croix.

Jusqu’alors les oestrogènes jouaient un rôle protecteur, au moins jusqu’à la ménopause. Problème : de plus en plus de jeunes femmes fument alors qu’elles sont sous pilule contraceptive.