Les femmes de Liès Hebbadj à l’amende

  • A
  • A
Les femmes de Liès Hebbadj à l’amende
Liès Hebbadj a accompagné au Palais de Justice ses deux conjointes, qui n'ont pas pu pénétrer dans l'enceine du tribunal, car elles portaient le niqab.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’épouse et une compagne de l’épicier nantais ont écopé de 140 euros d’amende pour port du niqab.

L’épouse et une compagne de Liès Hebbadj ont été condamnées lundi à Nantes à 140 euros d’amende avoir porté un voile intégral dans la rue en octobre dernier à Rezé, en Loire-Atlantique.

Un jugement rendu en leur absence, car les deux femmes, qui s’étaient bien présentées dans la matinée au Palais de justice, avaient été refoulées par les forces de l’ordre, au motif… qu’elles portaient un niqab et avaient refusé de l’enlever. Or, un tribunal est un espace public, et, en vertu de la loi du 11 octobre 2010, la dissimulation du visage sur l'espace public est interdite.

Liès Hebbadj ne fait pas profil bas

C’est d’ailleurs leur compagnon et mari, Liès Hebbadj, qui avait été à l’origine de cette loi. Le texte avait en effet été adopté après que l’épicier nantais avait décidé de médiatiser la contravention d'une troisième compagne, verbalisée en avril pour avoir conduit voilée de son niqab. En plein débat sur l’interdiction du voile, cette affaire avait surtout accéléré le processus. Et la vie de Liès Hebbadj, polygame et musulman rigoureux, avait été étalée. L’amende de 22 euros avait finalement été annulée en décembre 2010, mais la loi, elle a bel et bien été promulguée, en avril 2011.

Liès Hebbadj, par ailleurs mis en examen dans deux autres affaires pour "fraude aux prestations sociales" et "viol aggravé" sur une ex-compagne, n’est pas pour autant décidé à faire profil bas. "La France est le seul pays au monde à avoir mis une amende pour burqa au volant, le seul pays démocratique qui interdit la burqa dehors", a-t-il déclaré avant de se présenter seul à l'audience en vertu d'un mandat de son épouse. "L'islam a toujours existé, il existera toujours", a ajouté ce commerçant de 36 ans. "La laïcité, elle, existe depuis 1905. Cela fait un peu plus d'un siècle, cela ne fait pas longtemps."