Les féministes fâchées contre Monoprix

  • A
  • A
Les féministes fâchées contre Monoprix
La campagne publicitaire de Monoprix déplaît aux féministes qui aimeraient qu'on s'en prenne à une autre cible.@ CAPTURE D'ECRAN MONOPRIX
Partagez sur :

Elles déplorent la banalisation des stéréotypes sexistes, alors que l’enseigne mise sur l’humour sur ses emballages.

"Elle a beau être bien roulée. Elle a quand même l'air tarte". Ce slogan inscrit sur l’emballage d’une pâte à tarte de marque Monoprix ne passe pas chez les féministes. Le collectif Chiennes de garde est monté au créneau contre l’enseigne et sa campagne publicitaire axée sur l’humour lancée il y un an.

Contre la banalisation des stéréotypes sexistes

Pour Chiennes de garde, "ce qui est problématique, c’est la banalisation des stéréotypes sexistes". Le mouvement féministe souhaiterait que les publicitaires changent de cible. "S’il y avait de l’humour contre les noirs, contre les homosexuels ou contre les juifs, forcément ça poserait un problème. Mais contre les femmes jamais", estime la porte-parole, Marie-Noëlle Bas.

Reste que si cette campagne choque les féministes, les publicitaires l’adorent. Ils l’ont plébiscité comme meilleure campagne de l’année.