Les enseignants français sont mal payés

  • A
  • A
Les enseignants français sont mal payés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Leur salaire n'a pas augmenté depuis 1995, selon l'OCDE. Le SNUipp demande une revalorisation.

Dans son rapport annuel 2011 intitulé "Regard sur l'éducation" et dévoilé mardi, l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a passé à la loupe le salaire des enseignants dans une trentaine de pays. Le verdict est sans appel : les profs français sont moins bien lotis que leurs collègues.

Le salaire statutaire des enseignants français - c'est-à-dire le salaire sans les primes et les heures supplémentaires -  dans le primaire et le secondaire n'a pas augmenté depuis 1995. Et le pouvoir d'achat des profs a mécaniquement baissé en raison de l'inflation. Ce salaire a pourtant augmenté dans la plupart des pays entre 2000 et 2009, sauf en France et en Suisse.

Une situation jugée "alarmante" par l'OCDE

A titre d'exemple, le salaire statutaire des enseignants ayant 15 ans d'ancienneté s'établit, en France, en moyenne en 2009, à 24.422 euros dans l'enseignement primaire, contre 28.507 dans la moyenne des pays de l'OCDE. Dans le secondaire, il est de 26.267 euros contre 30.549 euros en moyenne dans l'OCDE. Une situation jugée "alarmante" par l'OCDE qui s'interroge dans son rapport sur les conséquences sur "l'attractivité du métier d'enseignant".

Aussitôt le rapport publié, le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, est monté au créneau jugeant "indispensable un plan de rattrapage" pour l'école. "Le tableau de notre système éducatif (par l'OCDE) dresse un constat sans appel" mais "il est surtout à des années lumière du satisfecit ministériel clamé sur toutes les ondes", estime le syndicat, qui appelle à une grève unitaire, le 27 septembre.