Les écoles privées ont la cote

  • A
  • A
Les écoles privées ont la cote
Les inscriptions dans les établissements catholiques privés sont en hausse de 0,6%@ Maxppp
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">INFO E1</CUSTOM> - L'enseignement privé accueille depuis la rentrée près de 12.000 élèves de plus.

Privé ou public. Une question que se posent certains parents chaque fin d'année scolaire. De plus en plus d'entre-eux souhaitent inscrire leurs enfants dans des établissements catholiques privés. Selon des chiffres révélés en exclusivité à Europe 1 par le secrétaire général de l'enseignement catholique, Éric de Labarre, les inscriptions sont en hausse de 0,6%. Soit 12.000 élèves de plus sur les deux millions inscrits dans l'enseignement catholique privé. 24.000 élèves de plus en cinq ans.

30.000 à 40.000 familles n'ont pas pu inscrire leur enfant

Dans certaines académies comme Rennes, Lyon ou Versailles, la demande est très forte, notamment dans le second degré où les inscriptions sont en augmentation de 0,8%. Et les refus, de plus en plus nombreux. Pour cette rentrée, entre 30.000 à 40.000 familles n'ont pas pu inscrire leur enfant dans le privé, faute de place.

Une situation qui ne devrait pas s'améliorer. Avec les suppressions de postes prévues en 2012, l'enseignement privé catholique prévoit déjà des fermetures de classe. "Nous avons rendu 1.500 emplois cette année, et 5.500 en 5 ans, soit 4% du stock d'emplois dont dispose l'enseignement privé", a expliqué Éric de Labarre sur Europe 1.