Les couples décryptés

  • A
  • A
Les couples décryptés
@ MaxPPP
Partagez sur :

L’Insee révèle la proportion de couples en fonction des âges, entre 1999 et 2006. Le détail.

Vivre à deux sous le même toit effraie moins les jeunes qu'auparavant. Alors que la tendance était à la baisse depuis le début des années 1980, la proportion de jeunes vivant en couple s’est stabilisée entre 1999 et 2006. C’est en tout cas ce que révèle une enquête de l’Insee.

En revanche, vivre en couple est de moins en moins fréquent pour les 30 à 60 ans, révèle l'institut. Une tendance déjà visible dès 1982. Ainsi, chez les femmes de 50 ans, le nombre de couple a baissé de 4% pendant cette période.

Les diplômées vivent plus en couple

Pour autant, la tendance constatée à la fin du XXe siècle, selon laquelle plus une femme était diplômée et moins elle avait un conjoint, a pris fin. En 2006, quel que soit le niveau d'étude, les femmes trentenaires ayant au moins un diplôme étaient environ 74 % à vivre en couple. Par contre, la proportion de femmes ayant atteint la quarantaine et étant diplômées du supérieur, seules et sans enfant, est deux fois plus importante que pour les femmes non diplômées, en 2006 comme en 1999.

Les femmes sans diplôme ont tendance à moins vivre en couple que les diplômées. Ainsi, leur taux de vie à deux s'abaisse de cinq à six points chez les 35/39 ans entre 1999 et 2006.

Autre nouveauté durant cette période : la proportion d'hommes entre 30 et 50 ans en couple a moins diminué chez les diplômés du supérieur que chez les moins diplômés.

Plus l'âge avance, plus on vit à deux

Conséquence de la hausse de l'espérance de vie et du recul de l'âge moyen du veuvage, femmes et hommes âgés vivent de plus en plus fréquemment en couple que les générations précédentes. Une proportion en hausse par exemple de 4 points à 32% pour les femmes de plus de 80 ans, selon l’institut.