Les cookies au cannabis devant la justice

  • A
  • A
Les cookies au cannabis devant la justice
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'étudiant qui les avait confectionnés à l'insu sa classe comparaît devant le tribunal d'Arras.

Un mauvais trip nordiste devant la justice. Un étudiant de l'IUT de Roanne, dans la Loire, comparaît jeudi devant le tribunal correctionnel d'Arras, dans le Nord. Le jeune homme, âgé de 21 ans, est jugé pour "administration de substances nuisibles" et "usage illicite de stupéfiants". Le 19 mars dernier, il avait préparé des cookies chargés de cannabis pour des camarades de classe et son professeur qui n'étaient pas au courant de la véritable composition des gâteaux. Ces derniers avaient été hospitalisés à la suite de bouffées délirantes et de malaises due à une consommation bien trop forte de drogue.

Un voyage de promo pour un concours. Tout commence le mardi 19 février dernier. Un groupe d'étudiants et leur professeur voyagent en train depuis Roanne jusqu'à Cambrai, dans le Nord. Ils doivent participer le lendemain à un concours de création d'entreprises rassemblant tous les IUT de France. Ils n'arriveront jamais à destination. La découverte d'un colis suspect sur la voie ferrée les oblige d'abord à passer la nuit à Arras. Et sur le quai de la gare, le faim commence à se faire sentir. Le "pâtissier en herbe", comme le surnomme La Voix du Nord, sort alors de son sac un petit Tupperware contenant de délicieux cookies "faits maison". Le professeur et ses étudiants se laissent tenter…

Malaise au restaurant. C'est au restaurant de l'hôtel où le groupe a échoué que les "space cookies" commencent à faire leur effet. Alors qu'ils sont tous attablés, le professeur se met à courir dans le restaurant, tandis que ses élèves sont pris de "bouffées et de malaises", écrit le journal. A l'arrivée des pompiers, alertés par le propriétaire des lieux, l'enseignant, par ailleurs responsable de département et conférencier dans son IUT, bondit dans leur brancard.

Délire à l'hôpital. Transporté au centre hospitalier d'Arras avec cinq étudiants, le prof se sent alors pousser des ailes et se prend pour un oiseau. A sa sortie du véhicule des pompiers, il se met à "tourner sur lui-même tout en agitant les bras tel un oiseau prêt à s'envoler", rappelle encore le quotidien régional. Si bien que le personnel soignant préfère le garder en observation toute la nuit et le placer dans une chambre sécurisée.

Le prof porte plainte. Après les aveux du préparateur des gâteaux, le professeur a donc porté plainte contre son étudiant qui l'a privé du concours national des IUT qu’il préparait depuis deux ans. Les cookies restants ont été saisis et le parquet d'Arras a retenu l'infraction à la législation sur les stupéfiants et l'a convoqué jeudi devant la justice.

"Paniqué par l’audience". Son avocate Anne Champagne, du barreau de Douai, assure à La Voix du Nord que son client, sans antécédent judiciaire, est "très paniqué par l’audience et les conséquences de son acte." Elle précise que l'étudiant "n’a pas réfléchi quand il a proposé les cookies, c’était un geste impulsif, il ne voulait pas faire mal à autrui et regrette beaucoup". Du côté de l'établissement du jeune homme, une procédure tendant à un conseil de discipline est en en cours.