Les cigarettes "anti-incendie" arrivent

  • A
  • A
Les cigarettes "anti-incendie" arrivent
@ IMPERIAL TOBACCO
Partagez sur :

Dites "à faible propension à l'inflammation", elles sont obligatoires en Europe dès jeudi.

Elles ressemblent aux cigarettes que les fumeurs connaissent bien : elles ont la même couleur, la même forme et la même quantité de tabac. Et pourtant, les cigarettes "anti-incendie", qui débarquent chez tous les marchants de tabac européens à partir de jeudi, ont une grosse différence : elles possèdent, à l’intérieur du tube, trois bandes de papier un peu plus épaisses qui bloquent l’air. Rien de visible mais une vraie efficacité pour limiter le risque d'incendie.

Laissées à l'abandon, elles s'éteignent

Ces cigarettes d'un nouveau type, dites "à faible propension à l'inflammation", limitent les risques d'incendies en s'éteignant toutes seules lorsqu'elles sont laissées à l'abandon. Et ce, grâce à un nouveau procédé technique. Si elle est abandonnée, la cigarette devrait s'éteindre d'elle-même en atteignant l'un des anneaux, qui réduisent l'apport d'air. Le temps de combustion de ces cigarettes est moins élevé, ce qui diminue le risque d'inflammation de meubles, de literie et d'autre matériau.

Certains buralistes vendent des cigarettes "anti-incendie" depuis plusieurs mois. C’est le cas de Michel, qu’a rencontré Europe 1. En tant que fumeur, il ne s’est toujours pas habitué mais pire encore, il estime que ses clients ne sont pas ravis.

"La plupart des clients sont mécontents" :

 

Cette mesure de sécurité est déjà appliquée aux Etats-Unis, au Canada et en Australie et, dans l'Union, en Finlande depuis avril 2010. A terme, ces nouvelles cigarettes doivent permettre d’empêcher 30.000 incendies au sein de l’Union européenne.