Les chauffeurs visés par des lasers

  • A
  • A
Les chauffeurs visés par des lasers
@ MAXPPP
Partagez sur :

A Nantes, une trentaine d’agents du réseau de transports en ont été la cible, en trois mois.

Ils s’inquiètent et menacent d’exercer leur droit de retrait. Les conducteurs de bus et de tram du réseau de transport nantais sont, depuis trois mois, la cible de rayons lasers. Au total, une quarantaine d’agressions de ce genre nouveau ont été recensées, principalement dans trois quartiers de la ville. Trois conducteurs ont été gravement blessés, et ont eu plusieurs jours d’incapacités de travail.

"J’ai eu un blanc au niveau de l’œil"

Jean-Marc fait partie de ces conducteurs. Un soir, aux commandes d’une rame de tram, il aperçoit deux personnes, qui, depuis leur voiture, pointent vers lui les rayons d’un faisceau laser. "Une lumière vive et intense m’a visé au niveau du poste de pilotage, j’ai eu un blanc au niveau de l’œil" raconte t-il, encore sous le choc.

Aux urgences, les médecins constatent que les rayons laser ont provoqué une brûlure de la cornée. Jean-Marc se verra prescrire 16 jours d’incapacité totale de travail.

Une mode dangereuse qui a commencé il y a quelques mois dans les aéroports. Depuis le début de l’année, 400 pilotes ont averti la tour de contrôle qu’un laser les éblouissait. Entre septembre 2009 et avril 2010, ce sont 21 pilotes d'Air France qui se sont ainsi plaints d'avoir été éblouis au laser à Paris, Marseille ou encore Toulouse. Un phénomène pris au sérieux par la compagnie aérienne puisque celle-ci a mis en place une procédure d'urgence pour tenter d’enrayer le phénomène. Avant un nouvel incident.