Les cendres vont frôler la France

  • A
  • A
Les cendres vont frôler la France
@ REUTERS
Partagez sur :

Elles devraient passer au large des côtes ouest et ont déjà touché le Portugal.

L’activité du volcan islandais Eyjafjöll s'est stabilisée ces dernières 12 heures après un regain d'activité jeudi soir. Le nuage de cendres est entré dans l'espace aérien portugais sans affecter le trafic en raison de sa faible densité, a annoncé vendredi l'agence de la navigation aérienne (NAV).

En revanche, selon la NAV, un autre nuage de cendres, plus élevé et de densité supérieure, est attendu dans l'espace aérien portugais avant la fin de la journée, notamment au nord de Lisbonne, "créant une zone dangereuse pour les vols". Les conséquences de ce nuage devraient toutefois être limitées à "une petite zone" et n'entraîner que des "changements de route", selon la NAV.

Les côtes ouest de la France

Le panache, qui remonte presque jusqu'au Groenland, devrait rester vendredi sur l'Atlantique nord et les cendres devraient passer au large des côtes ouest de la France, selon Météo-France. Pour le week-end, "la situation météorologique va rester favorable au maintien du panache sur l'Atlantique, et donc pas sur la France, mais on va surveiller sa progression vers le sud", a indiqué Roxane Désiré, prévisionniste. L'évolution de la situation à partir de lundi dépendra de l'intensité de l'activité du volcan et de la situation météo.

Le ciel irlandais perturbé

Jeudi soir, météorologues et géophysiciens islandais ont annoncé un changement dans l'activité du volcan avec une éruption redevenue explosive qui annonce des retombées de cendres "considérables".

L'Eyjafjöll est entré en éruption le 14 avril, crachant un nuage de cendres qui a paralysé le trafic aérien pendant près d'une semaine. L'émission de cendres avait ensuite diminué et les vents avaient permis la réouverture des aéroports et la reprise des vols en Europe. Mais l'Irlande a de nouveau imposé une fermeture partielle de son espace aérien, pour la troisième fois en trois jours, de jeudi soir à vendredi midi en raison du nuage de cendres. Les îles Féroé, territoire danois dans l'Atlantique Nord, ont également fermé leur espace aérien de jeudi soir à vendredi soir au moins.