Les bourses étudiantes ne connaissent pas la crise

  • A
  • A
Les bourses étudiantes ne connaissent pas la crise
Geneviève Fioraso veut élargir les dispositifs de bourses étudaintes qui existent à l'heure actuelle.@ MAXPPP
Partagez sur :

Geneviève Fioraso a présenté mardi son projet de refonte des bourses étudiantes, qui doit permettre à plus de jeunes d'en bénéficier.

Un budget revu à la hausse. Dans un contexte général d'économies, c'est une bonne nouvelle qui attend les jeunes bacheliers : les bourses étudiantes bénéficieront, à compter de la rentrée 2014, d'un budget revu à la hausse. Il devrait ainsi augmenter de 118 millions d'euros, soit une enveloppe totale "quasiment doublée", selon Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur.

>> A LIRE AUSSI : Bourses étudiantes : des échelons en plus ?

Une refonte dès la rentrée 2013. Les premières mesures devraient néanmoins se faire ressentir dès la rentrée 2013. Le système boursier va ainsi être entièrement refondu dès cette année, notamment avec la création d'un nouvel échelon pour les étudiants des familles les plus modestes. Les 30.000 jeunes concernés devraient ainsi voir leur bourse revalorisée de 15 %, soit quelque 70 euros de plus par mois.

16.07-Emmanuel-zeemour

© MAXPPP

Une bourse pour les étudiants de classe moyenne. Les étudiants de classe moyenne aux revenus modestes, qui jusqu'à présent n'avaient pas accès au système boursier, pourront également bénéficier d'une allocation de 1.000 euros par an. Emmanuel Zemmour, président de l'Unef, s'en félicite au micro d'Europe 1 : "Est-ce que ça suffit pour vivre? Evidemment que non. (…) Mais permettre à 55.000 étudiants qui n'avaient droit à rien de toucher une bourse, c'est tout de même significatif".

Une aide pour les "situations d'indépendance avérée". Par ailleurs, 7.000 étudiants, soit 1.000 de plus qu'aujourd'hui, pourront bénéficier d'une aide du système, indépendamment des revenus de leur parents car en "situation d'indépendance avérée". Pour eux, la bourse sera comprise entre 4.000 et 5.500 euros par an. Enfin, comme annoncé la semaine dernière, les bourses au mérite seront maintenues pour la rentrée 2013.

Boursier.com - G.Fioraso veut augmenter le montant des bourses étudiantes pour les plus modestes
Au total, 92.000 étudiants auront donc accès à une aide de l'Etat. Selon Geneviève Fioraso, en effet, il y a urgence : "de moins en moins de jeunes des classes modestes ont accès à l'enseignement supérieur", s'inquiète-t-elle. Et ceux qui le font doivent souvent travailler beaucoup pour payer leurs études, ce qui compromet leurs chances de réussite.