Les bijoux "esclaves" de Mango plus en vente

  • A
  • A
Les bijoux "esclaves" de Mango plus en vente
@ CAPTURE SITE MANGO
Partagez sur :

La marque a retiré ces bijoux polémiques de la vente, annonce le Cran jeudi.

Après la polémique, Mango a reculé. La marque espagnole qui avait provoqué un tollé avec des bijoux vendus sous l'appellation "style esclave" - une erreur de traduction selon la société - a finalement annoncé que cette ligne ne serait plus en vente en France, selon le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), cité par 20minutes.fr.

Début mars, la vente en ligne de ces bijoux évoquant des chaînes d'esclaves avait fait réagir les internautes et les associations. Mango avait alors invoqué une "erreur de traduction" et changé le nom des bijoux sur son site. Le 13 mars, le Cran avait tout de même organisé une manifestation devant le magasin Mango des Halles, à Paris, poussant le directeur du magasin à promettre que les bijoux seraient retirés de la vente.

>> A lire aussi : Mango : une "erreur de traduction"

C'est désormais chose faite, selon l'association, qui dit avoir reçu jeudi une lettre de la direction de Mango affirmant : "au jour d'aujourd'hui, il n'y a pas de stock de ces produits sur nos boutiques en France, et il n'est pas prévu pour ce marché de réassortir ces modèles". Une "victoire totale" pour le Cran, qui se félicite de voir ces "bijoux de la honte" retirés des magasins.