Les aides à l'agriculture pas remboursées

  • A
  • A
Les aides à l'agriculture pas remboursées
"Ce n'est pas aux producteurs de légumes de payer", estime les producteurs français@ MAXPPP
Partagez sur :

Le secteur refusent de rendre les millions d'euros perçus, une aide jugée illégales par l'UE.

"Il est hors de question que les producteurs remboursent quoi que ce soit". La fédération des Légumes de France a refusé catégoriquement mardi de rembourser les aides versées par l'Etat et dont Bruxelles demande la restitution.

"Ce n'est pas aux producteurs de légumes de payer", estime les producteurs français.

Depuis plusieurs années, la Commission européenne réclame à la France le remboursement d'aides versées entre 1992 et 2002 à la filière des fruits et légumes, jugées illégales car elles avaient faussé, selon Bruxelles, la concurrence sur le marché européen.

Des "plans de remboursement au cas par cas"

Dans le cadre de négociations, Bruxelles avait accepté de ne réclamer que le remboursement des sommes perçues entre 1998 et 2002, soit 338 millions d'euros et non 500 millions d'euros.

Des "plans de remboursement au cas par cas" sont mis en place, a précisé un porte-parole au ministère de l'Agriculture, avec pour objectif de "ne pas mettre en péril les exploitations".

Selon Angélique Delahaye, présidente du bureau de Légumes de France, ce sont des structures telles que les coopératives et les bureaux de ventes qui ont commencé à rembourser mais même "si les structures ne peuvent pas payer", Bruxelles demande aux producteurs de le faire, pointe-t-elle.