Les ados encadrés pour jouer à la console

  • A
  • A
Les ados encadrés pour jouer à la console
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une majorité d'enfants jouent avec leurs parents, selon un sondage sur les ados et les jeux vidéo.

C'est un chiffre qui rassure les associations. 54% des 12-17 jouent "au moins de temps en temps" aux jeux vidéo avec leurs parents. L'Union nationale des associations familiales (Unaf) et l'association Action innocence ont publié jeudi un sondage Sofres sur les comportements des adolescents face aux jeux vidéo.

L'étude comporte un double objectif expliquent les associations : "mieux connaître les pratiques et délivrer des conseils aux parents pour accompagner leurs enfants dans l’usage des jeux vidéo". Et les résultats ne sont pas forcément ceux que l'on attend.

Les ados raisonnables

On apprend notamment que pour la majorité des ados interrogés les jeux vidéo passent après d'autres activités : passer du temps avec des amis ou en famille et surfer sur internet ont la préférence des 12-17 ans. Les ados semblent d'ailleurs, contrairement à ce que pensent de nombreux parents, plutôt raisonnables quand ils jouent. 96% jouent plutôt le week-end et ils sont 62% à jouer seulement après avoir fait leurs devoirs.

Les parents sont du reste assez présents quand leurs enfants sont derrière leurs manettes puisque 54% des ados interrogés affirment jouer de temps en temps avec eux. Un ado sur deux doit en outre respecter des règles fixées par ses parents, notamment sur le temps de jeu. 50% des jeunes interrogés se sont d'ailleurs déjà faits gronder car ils passent trop de temps à jouer.

Les parents pas assez vigilants

En revanche les parents sont beaucoup moins regardants sur le contenu des jeux vidéos de leurs enfants. Seuls 24% refusent d'acheter des jeux et 52% des ados ont déjà joué à des jeux déconseillés pour leur âge. Un constat qui alarme l'Unaf et Action innocence. "Intéressez-vous au contenu", conseillent les associations. "N’achetez que des jeux qui leur sont adaptés. Veillez à ce que les plus jeunes de vos enfants ne jouent pas avec les jeux de leurs aînés."