Les 10 idées reçues sur le chocolat

  • A
  • A
Les 10 idées reçues sur le chocolat
Le chocolat est un aliment qui procure une sensation de bien-être, mais qui peut provoquer des migraines.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le chocolat fait-il vraiment mal au foie ou est-il un aliment santé ? Réponse à la veille de la chasse aux œufs.

Le chocolat devrait avoir du succès ce week-end, avec le passage des cloches. Chaque année, les Français en mangent sept kilos, dont une grosse partie à Pâques. Mais ils en ignorent parfois ses vertus et le dénigre pour de mauvaises raisons. Europe1.fr fait la chasse aux idées reçues.

Le chocolat est euphorisant. En quelque sorte oui. Il contient des molécules qui indépendamment interviennent dans la diminution du stress et procurent une sensation de bien-être. "Le chocolat est un produit ludique, qui fait retomber en enfance. Il procure un côté rassurant. Pour moi, c'est lié à un bonheur que l'on peut ressentir donc automatiquement bénéfique pour la santé", juge Gilles Marchal, directeur de la création à La Maison du chocolat, interrogé par Europe1.fr.

Le chocolat blanc n'est pas du chocolat. C'est vrai. Le spécialiste de la Maison du chocolat l'affirme : "le chocolat blanc ne devrait pas être appelé chocolat, parce qu'il ne contient uniquement un dérivé qui se trouve dans la fève de cacao : le beurre de cacao. A cette matière grasse végétale, on va y rajouter du lait, beaucoup de sucre et un arôme, en général, de la vanille".

Le chocolat noir est meilleur pour la santé. Faux. Le chocolat noir est un produit conçu essentiellement avec de la pâte de cacao à laquelle les fabricants ajoutent du beurre de cacao et du sucre. Ces deux ingrédients varient en fonction du pourcentage que le chocolatier a envie de réaliser. Pour Gilles Marchal, "un bon chocolat noir contient entre 60 et 65% de cacao". Quant au chocolat au lait, il contient les mêmes ingrédients plus du lait, soit généralement entre 35 et 40% de cacao.

Par définition, "plus on monte en pourcentage de cacao, moins c'est calorique", note le spécialiste du chocolat. Mais, tempère Béatrice de Raynal, nutritionniste, à Europe1.fr si "le chocolat au lait est sucré et gras, il apporte du calcium". Quoi qu'il en soit, la pâte de cacao, contenue dans les deux types de chocolats, "apporte de bons nutriments". Quant au chocolat blanc, "il a beaucoup moins d'intérêts nutritionnels", assure-t-elle.

Le chocolat peut être sans sucre. Vrai. "Il existe un chocolat avec 100% de cacao et pas un gramme de sucre", confirme Gilles Marchal. Mais il est "très amer, très râpeux et très cacaoté", explique-t-il.

Le chocolat fait grossir. Pas vraiment. Il est vrai que le chocolat est un produit extrêmement riche en calories, en énergies, en lipides et en sucre : "ce qui en fait l'un des produits des plus caloriques, au même titre que les cacahuètes, indique Béatrice de Raynal. "Après, c'est une question de quantité. Normalement, on ne mange pas 100 grammes de chocolat d'un coup non plus", rappelle-t-elle. "Non seulement le chocolat ne fait pas grossir, mais il peut-être extrêmement intéressant, notamment au goûter. Du pain et du chocolat, accompagnés d'un verre de lait ou de jus de fruits, feront un goûter pour les enfants équilibré", ajoute la spécialiste de la nutrition.

Le chocolat donne des crises de foie. Faux. Même si le chocolat est riche en fibre, il n'est pas responsable de vos problèmes de santé. "Il faut savoir que pendant les fêtes, la vésicule biliaire ne va pas forcement être du même avis que vous et va avoir du mal à fournir la bile qui permet de digérer les matières grasses, si vous en mangez beaucoup. C'est pourquoi vous pouvez ressentir des lourdeurs, voire des nausées, tellement que vous avez mangé riche", explique Béatrice de Raynal. Concrètement, vos sensations de crise de foie viennent "de tout ce que vous mangez pas uniquement du chocolat".

Le chocolat constipe. Faux. Autant qu'il ne donne de crise de foie, le chocolat ne constipe pas particulièrement. Toutefois, il contient des matières grasses qui peuvent être amenées à réduire quelque peu le transit intestinal.

Le chocolat donne des boutons. Pas directement. "On sait que les irruptions cutanées en général se produisent en position de stress. Lorsque chocolat est pris en excès, une situation de stress se produit, ce qui est susceptible de faire sortir plus de boutons qu'en temps normal", indique la nutritionniste. Reste que "le chocolat, lorsqu'il est mangé normalement, ne fera rien. S'il est mangé dans le cadre d'une alimentation excessive peut provoquer des poussées de boutons. Mais cette irruption cutanée sera liée à l'excès et pas particulièrement au chocolat", assure Béatrice de Raynal.

Le chocolat procure des migraines. Vrai. Le chocolat peut être néfaste pour les migraineux. D'après Béatrice de Raynal, "il peut être un facteur incitatif, car dans les végétaux tels que le cacao ou le café, il y a des substances qui pourraient augmenter ou atténuer les crises".

Le chocolat est aphrodisiaque. Faux. En déplaisent à certains. Pour Béatrice de Raynal, "ce sont les gourmands qui disent ca". Elle assure qu'il n'y "rien de sérieux là-dessus".