Le virus se cache derrière Facebook

  • A
  • A
Le virus se cache derrière Facebook
@ REUTERS
Partagez sur :

Des emails soi-disant envoyés par le réseau social contiennent un virus qui dérobe des informations.

Des pirates informatiques ont lancé mardi sur internet un nouveau virus destiné à dérober les mots de passe et autres informations sensibles des 400 millions d'utilisateurs du réseau communautaire Facebook, a prévenu mercredi soir le concepteur de logiciles de sécurité McAfee.

Le procédé est un classique du "phishing" : les internautes reçoivent un e-mail les informant que le mot de passe leur compte Facebook a été réinitialisé. Puis, ils sont invités à cliquer sur une pièce-jointe au mail pour obtenir de nouveaux identifiants de connexion.

Si la pièce-jointe est ouverte, le fichier télécharge alors différents types de programmes malicieux, dont un logiciel capable de dérober des mots de passe, a expliqué McAfee.

Facebook, nouveau terrain de jeu des virus

Un porte-parole de Facebook a déclaré que le groupe ne pouvait pas dans l'immédiat commenter ce cas spécifique, mais a recommandé aux utilisateurs d'effacer l'e-mail incriminé et d'avertir leurs amis.

Si de tels virus sont fréquents dans d’autres secteurs, notamment avec des mails renvoyant vers de faux sites internet d’établissements bancaires, ils peuvent être plus dangereux sur les réseaux sociaux. : les internautes ne se méfient pas encore assez de ce type d’arnaque.

Selon McAfee, les pirates ont envoyé une dizaine de millions d'e-mails non désirés à travers l'Europe, les Etats-Unis et l'Asie, depuis le début de cette invasion mardi. Si 10% des utilisateurs du réseau social se faisaient avoir, ce virus ne ferait pas moins de 40 millions de victimes.