Le Var durement touché par les crues

  • A
  • A
Le Var durement touché par les crues
Ubn homme est porté disparu dans le département du Var.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme est par ailleurs toujours porté disparu dans les Alpes-Maritimes.

Depuis plusieurs jours, la pluie s'abat sur le département du Var. Un homme âgé d'une cinquantaine d'années est porté disparu depuis mercredi matin dans les eaux du département. Il travaillait en début de matinée avec un collègue sur un tractopelle pour réparer une piste près de Castagniers, au nord-ouest de Nice, quand l'engin a basculé dans le fleuve. Le conducteur a pu s'agripper sur les rives et être secouru, mais son collègue a été emporté par les flots.

Les recherches lancées n'ont rien donné. "Les chances de retrouver l'homme vivant se sont nettement amoindries", a commenté une porte-parole des pompiers, ajoutant que les plongeurs ont cessé leur travail car "le débit de la rivière est trop important". "On va mettre le long de chaque berge des patrouilleurs à pied pour voir si le corps remonte", a-t-elle ajouté.

Mercredi soir, les recherches pour tenter de retrouver l'homme emporté par les eaux ont été interrompues.

Le tractopelle d'une quarantaine de tonnes enfoncé dans le lit du fleuve, devrait être retiré de l'eau jeudi matin afin de vérifier si le disparu ne se trouve pas en dessous. Suite aux intempéries des derniers jours, les berges étaient trop molles mercredi après-midi pour procéder à une telle opération.

650 personnes évacuées à la mi-journée

L'alerte orange a été levée dans le Var pour les pluies mais la vigilance est maintenue pour les crues. Les pompiers ont du procéder à nouvelles évacuations. "Les prévisions ne justifient plus le maintien en vigilance orange 'fortes pluies' du département du Var. Par contre les crues sont encore d'actualité", a indiqué Météo France dans son dernier bulletin.

La mairie d'Hyères a fait évacuer environ 650 personnes dans des quartiers riverains du Gapeau, dont 200 élèves et enseignants. Elles sont prises en charge dans une salle polyvalente. Selon la préfecture, trois secteurs restent préoccupants dans le département en raison de cours d'eau en crue: le Gapeau et le Réal Martin dans la vallée de Sauvebonne-Hyères, la Giscle-La Môle qui ont débordé dans le golfe de Saint-Tropez et l'Argens, qui monte toujours mais ne devrait pas dépasser 6 mètres.

 Dans la nuit, il est tombé de 60 à 180 mm de précipitations sur le département. La crue de la Giscle a touché Grimaud, La Môle et Cogolin, où deux zones d'activité ont été sinistrées et 36 bungalows évacués dans un camp de loisirs. Les transports scolaires étaient suspendus mercredi dans le secteur.

5 morts depuis une semaine

Le bilan humain des intempéries qui touchent le sud du pays depuis une semaine s'élève pour l'instant à cinq morts, victimes notamment de rivières en crue. Un SDF allemand dans l'Hérault, un couple de personnes âgées dans le Var, un sexagénaire dans l'Ariège et une quinquagénaire près de Perpignan.

Les dégâts sont également importants. Dans les Alpes-Maritimes, plusieurs routes du littoral étaient coupées mercredi à la suite d'un violent coup de mer autour de Nice, endommageant des infrastructures touristiques. De fortes rafales de vent et des vagues de plusieurs mètres ont aussi frappé la côte. A Villeneuve-Loubet, déjà touchée par les inondations du week-end, quatre plages privées et leur restaurant ont été dévastés, selon le maire de cette commune de 15.000 habitants.

Dans le Var, de nombreuses routes restaient coupées, mais seul 177 foyers étaient encore privés d'électricité mercredi soir.L'eau, elle, demeurait impropre à la consommation dans plusieurs communes.

Les pluies diminuent dans le Var mais...

Les pluies diminuaient en début de soirée sur le département du Var et se déplaçaient vers les Bouches-du-Rhône et le Languedoc, précisait Météo France dans son bulletin de 18h30.

"Les sols étant saturés, ces pluies parfois orageuses se renforçant dans la nuit de mercredi à jeudi, sont susceptibles de faire remonter les petits cours d'eau comme le Lez et le Vidourle, ou l'amont de bassins plus grands comme les Gardons et la Cèze", ajoute l'organisme.

En fin d'après-midi mercredi, la côte des cours d'eau s'abaissant parfois nettement, le préfet du Var, qui avait décidé de l'évacuation préventive de deux quartiers entiers, à Fréjus et à Hyères, a autorisé ces personnes à regagner leur domicile.