Le toit d’une centrale nucléaire s’effondre

  • A
  • A
Le toit d’une centrale nucléaire s’effondre
Le toit d'un bâtiment de la centrale nucléaire EDF de Flamanville s'est effondré dans la nuit de samedi à dimanche sous le poids de la neige.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un bâtiment de la centrale EDF de Flamanville a vu son toit s’effondrer sous le poids de la neige.

La toiture d'un bâtiment de la centrale nucléaire de Flamanville, dans le département de la Manche, s'est partiellement affaissée dans la nuit de vendredi à samedi sous le poids de la neige.

Le toit en débris a recouvert une dizaine de fûts contenant des déchets très faiblement radioactifs, sans conséquence pour l'environnement, a annoncé la centrale EDF. L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a néanmoins classé l'incident au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires Ines, graduée de 1 à 7.

EDF se veut rassure, l’ASN enquête

"EDF indique que l'intégrité de ces fûts n'a pas été affectée et que les dispositifs de mesure de la radioactivité à proximité du bâtiment n'ont mis en évidence aucune évolution anormale', a indiqué samedi l'ASN.

L'autorité de contrôle "a envoyé dès ce jour deux inspecteurs en vue d'évaluer les conséquences de cet événement et contrôler les actions de l'exploitant", ajoute la même source. Selon l'ASN, 20m2 de toiture du bâtiment des auxiliaires de conditionnement sont tombés au niveau d'un entreposage de fûts plastique conditionnés de déchets très faiblement radioactifs.

Des fûts de déchets légèrement radioactifs

Les fûts, qui ont été recouverts de neige après l'affaissement de la toiture samedi vers 03 heures 40, sont conçus en plastique dur et peuvent contenir quelque 200 litres. Ils abritent des déchets tels que des gants ou des chiffons, a précisé dans la matinée un responsable de la centrale.

La centrale étudie "les dispositions à mettre en oeuvre afin de sécuriser l'accès à la partie affectée du bâtiment et afin de permettre la mise à l'abri des fûts", a ajouté l'ASN.