Le testament mystère de Bettencourt

  • A
  • A
Le testament mystère de Bettencourt
Liliane Bettencourt a-t-elle rédigé seule son testament ?
Partagez sur :

Les enquêteurs tentent d'éclaircir le rôle du mandataire de la milliardaire dans ce changement.

Quel rôle a joué le mandataire de Liliane Bettencourt dans son changement de testament cet été ? Les enquêteurs s'interrogent sur la responsabilité de Me Pascal Wilhelm dans ce brusque revirement.

Ils ont saisi un courrier électronique envoyé par l'avocat à l'héritière de L'Oréal, dans lequel il rappelle à Liliane Bettencourt qu'ils ont "examiné ensemble un texte de nouvelles dispositions testamentaires suivant les bontés qu'elle avait exprimées", révèle RTL. Mais il lui explique plus loin que les règles de succession ont changées. "Il faut que l'auteur du testament dicte le testament entièrement", ajoute-t-il.

D'où la principale question des enquêteurs : Liliane Bettencourt a-t-elle décidé seule de modifier son testament, ou bien son entourage l'a-t-il fait pour elle ?

Liliane Bettencourt n'utilise pas d'ordinateur

Plusieurs détails sèment le trouble. Ce changement de testament est intervenu quelques jours seulement avant son placement sous tutelle, à un moment où elle n'était plus en possession de ses facultés mentales, comme l'atteste un collège d'experts qui l'avait examinée en juin.

De plus, Pascal Wilhelm a correspondu avec la milliardaire par mail. Or Liliane Bettencourt ne se sert pas d'ordinateur. Selon Le Point, les enquêteurs se demandent aussi si ce brusque changement n'aurait pas pour but principal d'effacer une disposition qui exposait Pascal Wilhelm à un conflit d'intérêt.

Il aurait eu pour mission, avec le précédent testament, de surveiller les fonds issus des assurances-vie jusqu'à ce que les petits-enfants de Liliane Bettencourt, légataires, aient 40 ans.

"Allégations calmonieuses"

L'avocat mandataire a vivement réagi à ces allégations, les qualifiant de "calomnieuses". "J'ai refusé la mission de surveiller ces fonds car je ne voulais pas travailler sur les affaires de Madame Bettencourt après son décès. Et quand bien même je l'aurais accepté, je ne vois pas en quoi il y aurait eu un conflit d'intérêt puisque cette disposition ne me profitait pas", a clarifié Me Pascal Wilhelm.

"Quand j'ai pris mon mandat auprès de Madame Bettencourt, son légataire c'était le photographe François-Marie Banier, a-t-il rappelé, et sur mon conseil elle a désigné ses petits-enfants", a-t-il tenu à rappeler.

L'Institut Pasteur récupère les assurances-vie

Dans le nouveau testament de l'héritière de L'Oréal, âgée de 89 ans, c'est l'Institut Pasteur qui est désigné "légataire universel". C'est donc lui qui héritera des assurances-vie, estimées par Le Point à 700 millions d'euros, et à 497 millions par Le Canard enchaîné.

Par ailleurs, ses collections d'art seront léguées à l'Etat, et son infirmier, Alain, percevra 10 millions d'euros, selon les deux hebdomadaires. Les petits-fils et un neveu de Liliane Bettencourt récupèreraient eux ses propriétés en Espagne, Bretagne et Normandie. Quant à sa fille, si elle n'est pas inscrite dans ce nouveau testament, elle a déjà bénéficié de l'essentiel de la fortune de sa mère via les actions L'Oréal