Le temps de travail des profs en question

  • A
  • A
Le temps de travail des profs en question
L'organisation du temps de travail des professeurs est un sujet de réflexion pour tous les partis politiques.@ MAXPPP
Partagez sur :

Tous les partis politiques ont pris position sur ce qui sera l'un des thèmes de l'élection présidentielle.

Dix jours après la rentrée scolaire, tous les grands partis politiques ont pris position pour une remise en cause de l'organisation du temps de travail des professeurs. A droite comme à gauche, c'est le même raisonnement : la société a changé et on ne peut plus réduire le temps de travail des professeurs à leur temps de présence devant les élèves.

Or, du côté de la loi, rien n'a changé depuis plus de 60 ans. Le décret de 1950 stipule en effet que les enseignants de collège et de lycée doivent donner 18 heures de cours par semaine. Une durée du travail officielle qui s'abaisse même à 15 heures maximum pour les agrégés.

La droite souhaiterait deux heures en plus par semaine

Selon les bords politiques, la question est abordée de manière différente. La droite s'inspire de la très libérale fondation Ifrap qui préconise de rajouter deux heures de cours par semaine aux professeurs pour faire des économies budgétaires. "Selon nos calculs, on pourrait économiser plus de 40.000 postes équivalent temps plein grâce au fait de faire travailler deux heures de plus par semaine les professeurs", indique ainsi Agnès Verdier Molinié, la directrice de l'Ifrap.

"On pourrait économiser plus de 40.000 postes", estime Agnès Verdier Molinié :

Dans l'entourage de Nicolas Sarkozy, on explique que ces deux heures de cours supplémentaires par semaine permettraient d'améliorer le confort d'apprentissage des élèves et s'accompagneraient d'une hausse du salaire pour les professeurs. En résumé : des enseignants moins nombreux et mieux payés.

Aubry pense à un allongement du temps de présence

A gauche, Martine Aubry a levé le tabou en s'exprimant sur la question, avec précaution, il y a une dizaine de jours. Selon la candidate à l'investiture socialiste pour l'élection présidentielle, il faut réfléchir à un allongement du temps de présence des enseignants, en prenant en compte par exemple les réunions d'équipe, ou les rendez-vous avec les parents.

Du côté des enseingnants, c'est l'agacement qui prédomine. Car, selon eux, avec la préparation des cours et la correction des copies, ils travaillent bien plus de 18h par semaine. "Les enquêtes qui sont faites par l'organisme du ministère lui-même montrent que les enseignants travaillent plus de 40 heures hebdomadaires", souligne Frédérique Rollet, co-secrétaire générale du SNES.

"Les enseignants travaillent plus de 40h par semaine", selon Frédérique Rollet :

Les syndicats ont bien conscience que la durée du temps de travail est un sujet qu'il va falloir aborder. Ils espèrent que cela se fera avec beaucoup de concertation et une vraie revalorisation salariale.