Le sport de Harry Potter fait des émules

  • A
  • A
Le sport de Harry Potter fait des émules
Contrairement à Harry Potter, les étudiants ne pratiquent pas le "quidditch" dans les airs mais sur la pelouse.@ Europe 1
Partagez sur :

Alors que le 8e volet de la saga sort en salles mercredi, le "quidditch" a ses adeptes.

A Nantes, Harry Potter n’est pas à l’honneur qu’à l’occasion de la sortie, mercredi sur les écrans, du dernier volet de la saga du jeune sorcier. Présenté en avant-première dans plus de 320 salles en France dès mardi soir, Harry Potter et les reliques de la mort. 2e partie, est presque une réalité pour une poignée d'étudiants nantais. Ces derniers ont, en effet, fait leur le "quidditch", le sport imaginaire préféré de Harry Potter.

Un balai entre les jambes

Chaque dimanche, ils sont une petite dizaine à se retrouver dans les parcs nantais… un balai entre les jambes. Seule variante par rapport aux descriptions de J. K. Rowling : c'est sur la pelouse - et non pas dans les airs - qu'ils pratiquent le "quidditch".

Mélange de rugby, de basket-ball et de balle au prisonnier, la discipline est pratiquée à Nantes depuis début 2011, à l’initiative d’une jeune étudiante de 23 ans Elodie. "C’est très physique, il faut avoir le regard partout, on court beaucoup", a expliqué l’intéressée au micro d’Europe 1.

Une "Coupe du monde" aux Etats-Unis

Et la discipline ne séduit pas que des fans de Harry Potter. "Un peu moins de la moitié des joueurs soit ne connaissent pas la saga, soit la connaissent mais ne sont pas fans", relève Elodie qui ajoute : "ils sont attirés par l’originalité du sport et le fait que l’on s’amuse beaucoup".

Le "quidditch" n’est pas pratiqué qu’à Nantes. Aux Etats-Unis, la cinquième "Coupe du monde" de "quidditch" se tiendra en novembre à New York. En lice : "plus de 300 équipes universitaires et lycéennes".