Le spectacle de Dieudonné interdit dans plusieurs villes

  • A
  • A
Le spectacle de Dieudonné interdit dans plusieurs villes
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Europe1.fr vous rappelle les derniers développements du dossier.

Sa tournée devrait commencer jeudi à Nantes, mais plusieurs villes ont déjà fait part de leur intention de faire interdire la venue de Dieudonné. Manuel Valls a d'ailleurs envoyé lundi une circulaire aux préfets pour leur rappeler les consignes à mettre en oeuvre pour annuler le spectacle controversé.

>> Europe1.fr vous résume les derniers éléments de l'affaire.

ENQUÊTE - 400.000 euros transférés en Afrique. L'enquête a été ouverte en janvier 2013 et en un an, le parquet de Chartres a acquis la conviction que Dieudonné a bien organisé son insolvabilité, rapporte Le Monde. Alertés par Tracfin sur des mouvements de fonds suspects, les enquêteurs ont découvert que l'humoriste avait transféré 400.000 euros vers le Cameroun depuis 2009. Rien qu'en 2013, le montant des sommes transférées s'élèverait à 230.000 euros. Les enquêteurs, qui agissent dans le cadre d'un enquête préliminaire pour "blanchiment", "organisation d'insolvabilité" et "fraude fiscale", ont également découvert que la maison de Dieudonné, d'une valeur de 510.000 euros, a été achetée par sa boîte de production. L'épouse de Dieudonné est la gérante de l'entreprise. Elle possède également quatre comptes bancaires, dont ceux ayant servi à transférer l'argent en Afrique, détaille Le Monde.

A lire aussi : Dieudonné a-t-il un problème d’argent ?

POLITIQUE - Orléans veut aussi interdire le spectacle. Le député-maire UMP d'Orléans, Serge Grouard, a annoncé qu'il signera "mercredi ou jeudi" un arrêté pour interdire le spectacle de Dieudonné prévu samedi.

DANS LA RUE - La manifestation prévue mercredi à Nantes contre le spectacle de Dieudonné, à l'appel de la famille Klarsfeld, est annulée à la suite de l'interdiction mardi de la représentation. "On avait annoncé une manifestation pour demander au préfet d'interdire le spectacle de Dieudonné à Nantes. C'est fait. On est soulagés. Il n'y a donc pas lieu de manifester", a déclaré Serge Klarsfeld. "Il faut continuer à se mobiliser. On se joindra aux autres manifestations organisées dans les autres villes" où doit se jouer le spectacle, a poursuivi son fils, l'avocat Arno Klarsfeld.

JUSTICE - Un premier recours contre une interdiction. Le Tribunal administratif de Pau examinera mercredi matin la demande en référé-liberté déposée par les avocats de Dieudonné après l'annulation d'un spectacle de l'humoriste, prévu le 14 mars prochain, par la mairie de Biarritz en raison de "travaux urgents". "Le fait est que les travaux sont programmés dans cette salle dont le plancher doit être refait pour assurer la sécurité de la troupe du Ballet de Biarritz. Mais, je n'ai jamais caché mon opinion sur M. Dieudonné. Dans les circonstances actuelles, je me serais opposé à la tenue de ce spectacle", a expliqué Didier Borotra, le maire de la ville.

A L’ÉTRANGER - Dieudonné à guichets fermés en Suisse. Dix représentations sont prévues et huit sont d'ores et déjà complètes. Dieudonné se produira bien en Suisse, à Nyon, au début du mois de février. "Il y a une jurisprudence en Suisse selon laquelle on ne peut pas interdire la location d'une salle à Dieudonné", a expliqué Olivier Mayor, responsable culture de la ville. Il y a plusieurs années, le Tribunal fédéral, la plus haute instance juridique suisse, avait en effet donné raison à l'humoriste, après l'interdiction de la municipalité de Genève de mettre une salle à sa disposition. "On ne peut pas le condamner à l'avance, nous sommes dans un état de droit", a ajouté l'élu communal, en ajoutant que cette "stratégie a plutôt bien marché jusqu'à présent, avant la polémique déclenchée en France".

POLITIQUE - Le préfet de Loire-Atlantique annule le spectacle. Ce devait être la première date de la tournée nationale de l'humoriste controversé. Le préfet de Loire-Atlantique a finalement signé un arrêté pour annuler le spectacle prévu jeudi soir au Zénith de Nantes. L'un des avocats de Dieudonné a fait savoir que l'humoriste déposerait un un référé devant
le tribunal administratif de la ville pour demander en urgence l'annulation de l'arrêté préfectoral.

POLITIQUE - Marine Le Pen "choquée" par Dieudonné. La présidente du Front national Marine Le Pen s'est dite mardi "choquée" et "heurtée". "Mais je ne voudrais pas que M. Dieudonné serve d'excuse pour ouvrir la voie à une censure, à un contrôle plus large", a-t-elle mesuré. "Le climat est devenu un peu hystérique avec une sorte de vendetta personnelle de M. Valls à l'égard d'un humoriste", a estimé Marine Le Pen lors de ses voeux à la presse. Selon elle, la circulaire de Manuel Valls "est là pour amuser la galerie". "J'aimerais que M. Valls puisse se dégager un peu de temps pour répondre aux Français des conséquences de sa politique, plutôt que d'être en duo avec M. Dieudonné", a-t-elle asséné.

JUSTICE - Dieudonné porte plainte. Les avocats de l'humoriste ont annoncé mardi matin avoir déposé plusieurs plaintes pour "atteinte à la vie privée" mais aussi pour "diffamation" contre plusieurs médias. Ils ont également saisi la Cour de justice de la République "à la suite des accusations attentatoires à l'honneur et à la considération tenues par monsieur Manuel Valls, dans le cadre de ses responsabilités professionnelles", précise France Info.

POLITIQUE - Hollande demande aux préfets d'être vigilants."Face à l'antisémitisme, face aux troubles à l'ordre public que suscitent des provocations indignes, face aux humiliations que représentent les discriminations, je demande aux représentants de l'Etat et en particulier aux préfets d'être vigilants et inflexibles", a déclaré le chef de l'Etat lors de ses voeux aux corps constitués. François Hollande a d'ailleurs pris soin de ne pas citer nommément l'humoriste controversé. "Le gouvernement avec le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux, a pris des instructions (...) pour que nul ne puisse utiliser le spectacle à des fins qui seraient de la provocation et de la promotion de thèses qui seraient ouvertement antisémites", a enchaîné François Hollande. "Et ce n'est pas une affaire de circonstances ou une question de personnes, c'est d'abord les principes de la République qui doivent être constamment rappelé", a-t-il insisté.

POLITIQUE - Déjà des interdictions. Alain Juppé a été le premier à réagir après l'envoi de la circulaire de Manuel Valls. Mardi, le maire de Tours lui a emboîté le pas, annonçant de son côté l'interdiction du spectacle de Dieudonné dans sa ville. Qualifiant devant la presse les spectacles de Dieudonné de "manifestations à caractère ignoble, attentatoire à la dignité humaine", Jean Germain a estimé qu'il "ne s'agit pas seulement d'un problème de droit, mais aussi d'un problème de morale". Evoquant la possibilité de voir son arrêté annulé par la justice administrative, le maire de Tours a affirmé sa détermination à "aller jusqu'au bout, jusqu'au Conseil d'Etat s'il le faut".

IMMOBILIER - Dieudonné délogé de son théâtre ? Le théâtre de la Main d'Or est le QG de l'humoriste depuis 1999, mais Dieudonné n'en est pas le propriétaire. Le lieu appartient en fait à une société civile immobilière (SCI) parisienne depuis 2011. Mais, face à la polémique, les propriétaires étudient désormais la possibilité de faire quitter les lieux à Dieudonné. "Nous avons fait un investissement, sans savoir que c'était Dieudonné qui occupait les lieux. En plus, à l'époque, il n'y avait pas trop de débats. Pour nous, Dieudonné, c'était 'Elie et Dieudonné'", explique l'un des propriétaires. "On est en train de voir par quels moyens on peut faire en sorte que ce locataire puisse sortir, mais de manière légale, avec notre avocat", a-t-il ajouté.

07.01 main.d'or.dieudonné.théatre

POLICE - Dieudonné sous surveillance. Des policiers ont surveillé l'humoriste pendant plusieurs semaines, affirme Le Parisien. Objectif : permettre à Manuel Valls de "bétonner sa circulaire". Des fonctionnaires en civil ont ainsi assisté à des représentations de son spectacle controversé Le Mur et pris des notes sur ses propos. "Les comptes-rendus des procès contre Dieudonné ont été épluchés, ses vidéos sur internet visionnées", ajoute le quotidien.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Interdire les spectacles de Dieudonné : pas si simple

INTERVIEW E1 - "Dieudonné risque un an ferme"

ZOOM - Ces villes qui ne veulent pas de Dieudonné