Le serveur de l’Église catholique de France piraté (E1)

  • A
  • A
Le serveur de l’Église catholique de France piraté (E1)
@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

Le serveur principal de l’Église catholique de France a été piraté mardi matin par un hacker algérien extrémiste, selon une information d'Europe 1 recueillie grâce au téléphone rouge. La page www.nd-nazareth-paris.cef.fr apparaît piratée, le hacker publiant une liste de 475 liens qui sont, selon lui, sous son contrôle.

"Les Algériens n'oublient jamais la vengeance", peut-on lire en lettres capitales rouges, au-dessus d'une référence au 1er novembre 1954, date marquant le début de l'insurrection en Algérie.