Le retour de l’uniforme à l’école ?

  • A
  • A
Le retour de l’uniforme à l’école ?
@ Maxppp
Partagez sur :

ENQUETE - C’est l’une des propositions de l’UMP pour 2012. A quoi ressemblera-t-il ? Europe 1 fait le point.

"Gommer les inégalités sociales", ce serait, entre autres, l’un des objectifs du retour de l’uniforme à l’école. Expérimenter le port d'un "vêtement commun" dans les établissements scolaires est l’une des 15 propositions de l'UMP sur le pacte républicain et la nation, destinées à alimenter le projet pour 2012 du futur candidat à la présidentielle. Le Premier ministre François Fillon s'y est dit favorable.

Plus de jean, plus de basket

Ce n’est pas véritablement un uniforme commun à toute la France que souhaite mettre en place l’UMP, mais un code vestimentaire. Dans les grandes lignes, les proviseurs pourraient décider d'interdire tel vêtement comme les jeans ou les jupes trop courtes et ne pas autoriser les baskets. Les directeurs pourraient également aller plus loin en imposant par exemple le même pull pour tous.

La démarche est partie de la Droite populaire. Mais elle a fini par convaincre la secrétaire nationale à l’UMP en charge de l'égalité des chances. Camille Bedin a expliqué au micro d’Europe 1 avoir changé d'avis au contact de parents d'élèves dans des quartiers difficiles. L’objectif, assure Camille Bedin, est de montrer "visuellement que l’école est un lieu important, différent du reste de la société et dans lequel on apprend les règles de la citoyenneté".

L’uniforme, c’est "symbolique" :

Le PS dénonce une opération "pré-électorale"

Une école à l'ancienne ? A la rentrée, le ministre de l’Education Luc Chatel avait déjà évoqué la question du retour de la morale à l'école assurant que "c'est très important que l'école de la République soit capable de transmettre des valeurs qui sont si importantes". Autre exemple : les travaux d’intérêt général pour les collégiens et lycéens perturbateurs.

L'idée de l'uniforme en tout cas ne séduit pas à gauche. Pour le Parti socialiste, il ne s'agit là que d'un débat politique, en période pré-électorale. "C'est stupéfiant", a confié à Europe 1 un membre du PS, estimant que "ça n'est pas avec un tel archaïsme qu'on va lutter contre les inégalités à l'école, c'est juste le moyen de ne pas traiter les problèmes de fond", a-t-il ajouté.

Quant aux élèves, ils ne s’accordent pas sur le sujet, a pu constater une journaliste d'Europe 1. Parmi ceux qui portent l’uniforme déjà aujourd’hui dans des écoles privées, certains estiment que "ce n’est pas très chic" tandis que d'autres sont "super contents" d’en avoir un.