Le réseau Free Mobile perturbé

  • A
  • A
Le réseau Free Mobile perturbé
L'incident avait débuté en fin de matinée et a pris fin en milieu d'après-midi.@ MAX PPP
Partagez sur :

Une panne a affecté des clients de l'opérateur pendant plusieurs heures dans toute la France.

Mauvaise surprise pour certains clients de Free Mobile : le réseau du tout nouvel opérateur a été perturbé pendant plusieurs heures vendredi, et ce dans toute la France.

La direction d'Iliad, la maison-mère de Free, n'a pas souhaité communiqué sur l'incident. On ignore donc sa durée exacte et le nombre d'abonnés touchés. Selon une source interne toutefois, l'incident avait débuté en fin de matinée et a pris fin en milieu d'après-midi. Les perturbations seraient dues à la panne d'un des deux "équipements de signalisation" de Free Mobile, qui permettent au coeur de réseau de localiser les téléphones et qui aurait subi une surcharge.

"Un incident majeur"

France Télécom, partenaire commercial de Free Mobile pour son réseau 3G, a été à peine plus prolixe : "Free nous a informé en fin de matinée d'un incident sur un équipement de son réseau. Cet incident n'est en rien lié au contrat d'itinérance et au réseau Orange", a indiqué un porte-parole de France Télécom. "Nous ne pouvons faire plus de commentaires sur les causes de cet incident majeur de Free", a poursuivi le représentant de l'opérateur historique.

Cette semaine Free Mobile et ses capacités techniques avaient justement déjà défrayé la chronique, l'aval donné par le régulateur des télécoms à sa couverture réseau ayant déclenché la colère de SFR et Bouygues Telecom qui dénoncent également le contrat liant Orange au nouvel opérateur. Mardi, l'Autorité des télécoms, l'Arcep avait, en effet, indiqué que Free Mobile respectait ses obligations réglementaires en termes de couverture de la population.

Free Mobile, arrivé sur le marché le 10 janvier, s'est engagé à couvrir 27% de la population avec son propre réseau et a signé un contrat d'itinérance avec France Télécom pour les trois quarts restants, le temps de développer son infrastructure. Mais plus de 90% des appels effectués par les clients Free passeraient en réalité par le réseau de l'opérateur historique.