Le recrutement des profs patine

  • A
  • A
Le recrutement des profs patine
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'Education nationale a dû organiser une seconde session de recrutement pour atteindre les objectifs.

L'info. Les inscriptions aux concours de recrutement de profs sont closes depuis jeudi. Mais il s'agissait en fait de la seconde session de l'année. Et pour cause, l'Education nationale a du mal à recruter dans certaines filières, faute de candidats. Elle a donc décidé d'y mettre les moyens.

Une campagne à 1,2 million. Les mathématiques, le français et l'anglais sont les matières où le manque de candidats se fait le plus sentir. Et pour tenir la promesse de 60.000 créations de postes d'enseignants en cinq ans, l'Education nationale a mis les bouchées doubles pour recruter des candidats. Vincent Peillon, le ministre, qui se refuse à parler de "crise des vocations", a donc débloqué, selon les informations d'Europe 1, 1,2 million d'euros pour une vaste campagne de communication à destination des étudiants lancée il y a plusieurs mois.

formation profs

De la pub pour le métier de prof. Affiches, pubs sur Internet, e-mails envoyés à 300.000 étudiants partout en France : l'objectif est de rendre le métier d'enseignant attractif. Et à l'heure des inscriptions, les premières tendances montrent une première hausse des inscriptions dans les matières déficitaires.

Le concours fait d'ailleurs la part belle au secondaire. La majorité des créations de postes se feront ainsi dans les collèges et les lycées, qui se sentent parfois un peu oubliés quand le ministère martèle que la priorité doit aller au cycle primaire.

En classe dès la rentrée. Pour les nouveaux aspirants enseignants, les épreuves d'admissibilité se dérouleront en juin prochain. Et ceux qui réussissent se retrouveront dès le mois de septembre devant des élèves, en formation, payés à mi-temps. Avant de pouvoir devenir titulaires à la rentrée 2014.