Le ramadan n'était qu'un prétexte

  • A
  • A
Le ramadan n'était qu'un prétexte
L'un des grands frères serait impliqué dans une affaire de braquage, d'après les enquêteurs.@ MaxPPP
Partagez sur :

Les deux frères d'un adolescent de 17 ans l'avaient passé à tabac lundi, soi-disant pour avoir brisé le jeûne.

L'adolescent de 17 ans séquestré et violenté par ses deux grands frères lundi, à Miramas, dans les Bouches-du Rhône, n'a apparemment pas subi ce sort pour avoir rompu le jeûne du ramadan, contrairement à ce qu'il avait déclaré lors de l'intervention de la police.

Les enquêteurs ont indiqué mercredi qu'il s'agissait plus probablement des conséquences d'une affaire de braquage. Le passage à tabac serait une sanction pour le récent comportement de l'adolescent, une longue série d'écarts de conduite sur fond de drogue et de mauvaises fréquentations, inacceptables aux yeux des deux grands frères.

L'un des grands frères suspecté d'un braquage

Selon les informations d'Europe 1, l'un des deux frères ne serait lui-même pas exempt de tout reproche. Il serait accusé d'avoir cambriolé une bijouterie à Istres, une commune voisine, le jour de l'agression de son frère. Des dizaines de montres avaient alors été volées, puis retrouvées dans la voiture du suspect.

Ce jeune homme a depuis été mis en examen dans ce dossier, puis écroué en compagnie d'un complice présumé.