Le radar "tronçon" fait ses preuves

  • A
  • A
Le radar "tronçon" fait ses preuves
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le dispositif a conduit les automobilistes à restreindre leur vitesse sur la nationale 57 dans le Doubs. 

L’INFO - Sept mois après sa mise en service sur la nationale 57, le premier radar "tronçon" de France donne des résultats positifs dans le Doubs. Ce dispositif, qui consiste à enregistrer la vitesse moyenne entre deux points distants de deux kilomètres, sans flash mais en utilisant des caméras, semble démontrer son efficacité : seule une vingtaine d'infractions sont constatées chaque jour sur cette portion de route.

>> A LIRE AUSSI : Les radars tronçon entrent en service

Diminution de la vitesse. "On a baissé la moyenne quasiment de 20 km/heures", souligne Hervé Tourmente, le directeur de cabinet de la préfecture du Doubs, au micro d’Europe 1. "On était à 86km/h en 2011 et on est à 68 km/h aujourd'hui, ce qui est en dessous de la limitation autorisée". "L'immense majorité, pour ne pas dire la totalité des usagers, a intégré le fait que sur une route en descente et avec un tunnel, on respecte les limitations de vitesse", poursuit-il.

Un effet dissuasif. Le radar "tronçon" est devenu un outil pédagogique mais surtout dissuasif. Les caméras enregistrent les passages des véhicules aux deux points et calculent leur vitesse moyenne. Les plaques minéralogiques et les heures de passage des véhicules sont également enregistrées. En cas de dépassement de la vitesse autorisée, l’automobiliste en faute reçoit un procès-verbal lui signifiant son infraction."Avec le risque de sanction, on a plus tendance à freiner", reconnaît un automobiliste au micro d'Europe 1.

>> A LIRE AUSSI : Le palmarès des radars

De nouvelles installations en 2013. Dans le Doubs, 45% des accidents mortels sont liés à une vitesse excessive. Pour lutter contre ce fléau, la préfecture envisage d'installer deux nouveaux radars tronçon avant le début de l'été. Sur l'ensemble du territoire, il y a actuellement 40 radars "tronçon" en service...qui auront 23 petits frères en 2013.

>> A LIRE AUSSI : Les radars, une si grande famille