Le radar insultait les conducteurs

  • A
  • A
Le radar insultait les conducteurs
Le message du radar pédagogique ne faisait pas dans la finesse à l'entrée d'Eaucourt-sur-Somme en Picardie.@ Capture écran Courrier Picard
Partagez sur :

Inauguré en avril dernier, l'appareil a été piraté par un salarié de l'entreprise qui l'avait installé.

"Chauffard, fuck you". Tel était le message inscrit sur le radar pédagogique posté à l'entrée d'Eaucourt-sur-Somme, en Picardie, lorsque les conducteurs dépassaient la limite autorisée, révèle mardi le Courrier picard.

Le radar incriminé a été inauguré le 6 avril dernier, le maire de la commune, Henri Sannier, en partenariat avec l'association Axa Prévention. Tous sont tombés des nues en apprenant la nouvelle.

Après enquête, il s'avère que l'appareil a été détourné en interne par un salarié JCB, l'entreprise à l'origine de la conception du radar. Suite à la découverte du message insultant, l'appareil a été reprogrammé. Il affiche désormais un message beaucoup moins polémique : "Attention, trop vite".