Le procureur Courroye s'estime "lynché"

  • A
  • A
Le procureur Courroye s'estime "lynché"
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le procureur de Nanterre, en instance de mutation, pourrait devenir avocat.

Le procureur de Nanterre Philippe Courroye, qui s'oppose au projet de la Chancellerie de le nommer avocat général à Paris, s'estime "lynché" et annonce sa volonté de s'inscrire au barreau de Paris, dans Le Figaro de mercredi.

Le très controversé procureur avait fait savoir vendredi par le biais de ses avocats que le ministère de la Justice souhaitait sa mutation "dans l'intérêt du service", ce qui relève à ses yeux d'une "sanction disciplinaire". "Il s'agit là d'une "procédure d'exception, puisque toutes les mutations à ce jour (...) se font avec l'accord des magistrats", déclare-t-il au Figaro.

Selon lui, sa probable mutation obéit à un motif politique. "Depuis quatre ans, mon nom est accolé dans la presse à celui de Nicolas Sarkozy: on a sciemment voulu donner une coloration politique à mon action et à ma personne", accuse-t-il. "Je peux comprendre que le nouveau pouvoir veuille récupérer le parquet de Nanterre, mais il y a des façons de procéder", proteste le procureur, en contestant les raisons censées motiver sa mutation.