Le procès du Mediator va se poursuivre

  • A
  • A
Le procès du Mediator va se poursuivre
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tribunal de Nanterre a rejeté mercredi un argument de procédure de la défense.

Le tribunal correctionnel de Nanterre a décidé mercredi la poursuite du procès du Mediator, médicament accusé d'avoir déjà causé des centaines de morts en France, en l'absence du fondateur des laboratoires Servier, Jacques Servier, pour raisons de santé.

Le tribunal a rejeté un argument de procédure de la défense pour une annulation. A l'audience, les avocats de Servier, qui avaient obtenu un report du procès il y a un an, avaient de nouveau ferraillé mardi sur le terrain de la procédure pour tenter d'annuler le procès ou obtenir un nouveau renvoi.

"C'est une victoire pour les victimes mais qui risque d'avoir un goût amer", a réagi l'un des avocats des parties civiles Me Jean-Christophe Coubris, qualifiant le procès de Nanterre de "danger" pour l'instruction menée parallèlement à Paris.
La porte-parole des laboratoires Servier, Lucy Vincent, a affirmé quelques minutes avant la reprise de l'audience prévue à 13h30 que M. Servier, 91 ans, ne serait pas présent mercredi.

>> A lire aussi : Un procès et des incertitudes