Le procès Bettencourt repoussé ?

  • A
  • A
Le procès Bettencourt repoussé ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

Un témoin clé vient de décider de ne pas se rendre au tribunal, lors du début du procès, jeudi.

Le procès du photographe François-Marie Banier accusé d'avoir abusé de la faiblesse de Liliane Bettencourt va t-il tourner court ? A la veille de l’ouverture du procès, les parties semblent désormais s’accorder sur un renvoi. En raison des derniers rebondissements, bien sûr, avec l’apparition d’écoutes téléphoniques. Mais aussi parce qu’un témoin clé a décidé de ne pas se rendre au tribunal.

Il s’agit de l'ancienne comptable de la milliardaire, qui est restée 12 ans à son service. Douze ans à gérer la fortune personnelle de la milliardaire, à voir François-Marie Banier réclamer constamment de l’argent, et Liliane Bettencourt tenter vainement de lui résister. C’est ce qu’elle avait dit aux policiers. Mais deux ans après avoir été licenciée, elle a aussi été mise en examen, accusée d’avoir volé des documents confidentiels à son ancien employeur.

"Tentative de déstabilisation"

"Cette plainte relève de la calomnie pure et simple. Je pense que c’est une manœuvre destinée à salir ma cliente, voire à discréditer son témoignage, dans la mesure où elle a témoigné de ce qu’elle a vu pendant des années, c'est-à-dire une personne affaiblie, qui octroyait des avantages et des donations absolument pharaoniques à M. Banier", avance son avocat Antoine Gilot. "Dans ces conditions, j’estime qu’il s’agit d’une tentative évidente de déstabilisation. Compte tenu de ce contexte particulièrement malsain, ma cliente ne se présentera pas à l’audience du 1er juillet".

En outre, l'avocat de François-Marie Banier, Hervé Témime, avait demandé "à la fin de la semaine dernière" le renvoi du procès de son client après la communication à la justice et la diffusion dans la presse d'enregistrements pirates de conversations entre Liliane Bettencourt et son entourage, réalisés entre mai 2009 et mai 2010. Olivier Metzner, avocat de Françoise Bettencourt-Meyers, la fille de la milliardaire, a annoncé mardi qu'il ne s'opposera pas à cette demande de renvoi. Car tous les avocats veulent du temps pour étudier ce qu’il y a dans les 21 heures de conversations enregistrées par le maître d’hôtel de Liliane Bettencourt.