Le président ne nommera plus les patrons de l'audiovisuel

  • A
  • A
Le président ne nommera plus les patrons de l'audiovisuel
"Le CSA va retrouver la prérogative de nomination des présidents de France Télévisions, de Radio France et de l’Audiovisuel extérieur de la France", a déclaré lundi Aurélie Filippetti, la ministre de la Cutlure et l'audiovisuelle.@ REUTERS
Partagez sur :

Le CSA va retrouver le pouvoir de nommer les présidents de France TV et Radio France notamment.

Le Président de la République ne nommera plus que le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, a dévoilé lundi "son ambition pour l'audiovisuel français", dans une tribune au journal Les Echos. Avec dans la besace un renforcement du pouvoir du CSA.

"Le CSA va donc retrouver la prérogative de nomination des présidents de France Télévisions, de Radio France et de l’Audiovisuel extérieur de la France", promet la ministre. Elle annonce donc l'enterrement d'une mesure décidée sous Nicolas Sarkozy, qui prévoyait que le président de la république avait le pouvoir de nommer les patrons de l'audiovisuel français. "L’audiovisuel a trop souvent été considéré en France comme un jouet dans les mains du pouvoir", a au passage taclé la ministre socialiste.

Les membres du CSA passeront par ailleurs de 9 à 7, et le président de la République ne nommera que le président de l’institution au lieu de 3 membres actuellement. Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat nommeront les 6 autres, mais "l'avis conforme des commissions des affaires culturelles à la majorité des trois cinquièmes sera nécessaire".