Le premier Thello est sur les rails

  • A
  • A
Le premier Thello est sur les rails
@ JULIEN PEARCE
Partagez sur :

Le premier train privé de voyageur, concurrent de la SNCF, a quitté Paris, direction Venise.

Il n'y a pas que le "Big bang", le changement d'horaires à la SNCF, qui a marqué la journée "ferroviaire" de dimanche. Pour la première fois de l'histoire des chemins de fer, une compagnie privée, concurrente de la SNCF, a fait circuler un train en France.

Le Thello, de la compagnie du même nom, a quitté la gare de Lyon à Paris, dimanche soir à 19h48, pour rallier Venise. Quelques minutes plus tard, un train partait de Venise pour rallier Paris dans l'autre sens.

Un aller-retour par jour vers l'Italie

Créé par Trenitalia et Veolia Transdev, Thello prend le relais sur le trajet assuré jusqu'à présent par Artesia, une coopération commerciale entre la SNCF et Trenitalia. En février dernier, ces deux compagnies avaient annoncé qu'elles mettaient un terme à leur alliance, ouvrant la voie à une première en France : l'exploitation des voies par une autre compagnie que la SNCF.

Thello arrive toutefois modestement sur le réseau avec un aller-retour quotidien vers l'Italie. Son objectif est "d'améliorer le produit et, si les retours sont bons de la part de nos clients, de proposer une liaison de nuit Paris-Rome courant 2012", a détaillé Albert Alday, le directeur général de Thello.

Paris-Venise à 35€

La nouvelle compagnie compte se démarquer de la SNCF avec les services proposés à bord. Entre huit et douze personnes sont embarquées pour le service aux voyageurs. Un vrai restaurant est disponible à bord. Le restaurateur LSG Sky Chefs, qui a travaillé avec de nombreuses compagnies aériennes, assure les repas.

Thello dispose d'une boutique pour la vente de billets à la gare de Lyon, à Paris. Mais les places peuvent également être réservées sur le site www.thello.com. Le Paris-Venise est disponible à partir de 35€ pour une cabine six couchettes, et jusqu'à 220 euros pour une cabine avec un lit.

Les trains desserviront Dijon, Milan, Brescia, Vérone, Vicenza, Padoue et Venise. La compagnie espère atteindre le chiffre de 250.000 voyageurs par an et un taux de remplissage autour de 80%.