Le portrait-type d’une commune française

  • A
  • A
Le portrait-type d’une commune française
La France reste un pays de villages, avec une moyenne de 1.750 habitants par commune.@ MAXPPP
Partagez sur :

La France compte en moyenne 1.750 habitants par commune, un chiffre qui varie selon les régions.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a dévoilé jeudi sa dernière étude sur l’évolution démographique des communes françaises. Verdict : une commune sur deux en France compte moins de 426 habitants, en vertu d'une répartition de la population pas du tout homogène.

1.750 habitants par commune. En moyenne, il y a 1.750 habitants par commune, contre 4.100 dans l'Europe des 27. Mais ce chiffre n’est qu’une moyenne : un tiers des communes comptent moins de 250 habitants, ces "villages" représentent 3% seulement de la population. A l'inverse, 939 "grosses" communes abritent à elles seules 49% de la population.

Des régions de "petites" communes. Les régions Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Midi-Pyrénées et Corse se distinguent par une caractéristique : plus de la moitié de leurs communes ont moins de 250 habitants. Les communes sont également plutôt petites en Picardie, en Bourgogne et en Basse-Normandie.

… et des régions plus urbaines. A l'inverse, les toutes petites communes se font rares dans les régions Ile-de-France, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Alsace et dans les départements d'Outre-Mer (DOM). Ces régions comptent moins de 10% de très petites communes. Ainsi, une commune compte en moyenne 9.000 habitants en Ile-de-France, 5.000 habitants en Provence-Alpes Côtes d'Azur et 2.600 dans le Nord-Pas-de-Calais.

La population a augmenté de 7% en dix ans. La France a gagné 4,2 millions d’habitants en une décennie. En métropole, ce sont les régions du sud et de l’ouest de la France qui ont le plus progressé, notamment le Languedoc-Roussillon (+14%) et Midi-Pyrénées (+12%).