Le pompier disparu était en prison

  • A
  • A
Le pompier disparu était en prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

Condamné à 4 mois de prison ferme pour conduite en état d'ivresse, il n'avait prévenu personne.

Un pompier de 50 ans, qui était activement recherché par les gendarmes depuis lundi, a été retrouvé le lendemain au centre pénitentiaire de Saint-Quentin Fallavier, en Isère, où il avait été incarcéré pour conduite en état d'ivresse. Ce célibataire résidant à Villefontaine (Isère) ne s'était pas rendu lundi à son travail chez les sapeurs-pompiers de Lyon et n'avait donné aucun signe de vie.

Ses collègues s'étaient donc rendu à son domicile où ils avaient trouvé la porte du garage entrouverte, le scooter stationné à l'intérieur, une lumière allumée et des papiers d'identité traînant par terre. Après avoir alerté les gendarmes, les pompiers avaient procédé à l'ouverture de la porte du domicile du disparu, ne trouvant là encore aucun signe de vie. Un message de disparition inquiétante de personne majeure avait alors été adressé aux brigades de gendarmerie de la région.

Ce sont finalement les gendarmes de la brigade voisine, celle de La Verpillière (Isère), qui ont mis leurs collègues sur la bonne piste. L'homme avait été interpellé pour conduite en état d'ivresse en récidive et malgré une annulation de permis de conduire. Incarcéré sur demande du parquet, il purge une peine de 4 mois. Par souci de discrétion, il n'avait pas souhaité prévenir son entourage familial et son employeur.