Le plus grand camp de Roms évacué

  • A
  • A
Le plus grand camp de Roms évacué
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les forces de l’ordre ont expulsé 150 Roms de leur camp de Saint-Denis mardi matin.

Le campement du Hanul à Saint-Denis a été entièrement vidé mardi matin, sous les yeux de Mathieu Charrier pour Europe 1. Le plus ancien camp de Roms d'Ile-de-France, créé il y a 10 ans, a été investi par les policiers, qui ont expulsé les 150 habitants de ce petit village de tôles et de constructions en bois.

Pour accueillir les forces de l’ordre, les Roms avaient retourné des caravanes à l’entrée du camp, espérant retarder leur expulsion. Ils ont tenté de résister, soutenus par des militants associatifs.

Au bout d’un quart d’heure de lutte et après une évacuation forcée des leaders, tout le monde a évacué le camp dans le calme. Ce sont ensuite les pelleteuses qui se sont attaquées au village, et qui ont tout arraché.

Pour les Roms, la situation est extrêmement difficile. "On est perdus, on ne sait pas ce qui se passe", raconte Gary. Le jeune homme de 20 ans a grandit dans ce camp. "On est mis dehors, les caravanes ont été cassées et les enfants sont en pleurs", déplore-t-il.

Une évacuation prévue

Les Roms comptent maintenant se rendre à la mairie, qui avait installé notamment l'eau courante et des toilettes. Ils veulent comprendre pourquoi ils ont été expulsés et qu’ils n’ont pas été soutenus.

Cette expulsion était prévue. Il s'agit de mettre en application des décisions de justice du tribunal de Bobigny d'octobre 2007 et de février 2010, selon la préfecture. Celle-ci indique avoir "volontairement" attendu la fin de l'année scolaire pour organiser l'évacuation. Les associations Parada et la Voix des Roms disent ne pas avoir eu connaissance de décision de justice pour une évacuation.